ToulEmploi

Publié le lundi 8 août 2016 à 18h19min par Agnès Fremiot

Quels sont les profils recherchés par Mediameeting en 2016 ?

Article diffusé le 4 janvier 2016

Mediameeting ambitionne de devenir d’ici cinq ans le leader européen de la radio d’entreprise. Pour cela, la startup va recruter une trentaine de personnes cette année. Anne-Marie de Couvreur, président cofondateur de la société, précise les profils recherchés.

Anne-Marie de Couvreur, pourriez-vous nous présenter Mediameeting ?
Mediameeting est une startup créée en 2004, qui se spécialise dans la radio d’entreprise. Nous sommes partis de zéro, avec deux salariés, et aujourd’hui nous réalisons un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros et nous sommes 135. Nous diffusons nos programmes dans 105 pays, pour 12 millions d’auditeurs chaque jour. Nous évoluons dans le secteur du service pour les entreprises, nos charges de personnel comptent donc pour 80% de notre budget. Les ressources humaines sont par conséquent un enjeu majeur pour nous, et chaque recrutement compte.

A quels enjeux faites-vous face actuellement ?
Aujourd’hui, nous arrivons à une nouvelle étape dans notre croissance, puisque nous entendons, grâce à notre levée de fonds, atteindre 25 millions de chiffres d’affaires en cinq ans, et passer d’une position de leader français à celle de leader européen. Dans cette optique, les ressources humaines sont notre priorité pour conserver notre forte croissance. Nous avons donc mis en place des techniques pour les améliorer.

Quelles sont ces techniques ?
Nous sommes passés à un mode de management agile. Nous avons ainsi organisé l’entreprise en business unit avec des intra-entrepreneurs qui travaillent en autonomie. Nous avons créé des PME dans la PME. Nous avons également modifié notre système de recrutement. Aujourd’hui, ce sont avant tout les valeurs et le savoir-être qui pèsent à 70% dans nos choix. Nous recherchons des salariés qui ont envie de s’engager sur nos valeurs, la performance et la bienveillance, et qui souhaitent participer à une réussite collective. Ils doivent également désirer travailler dans une PME, avoir le goût de l’apprentissage et une grande autonomie.

Comment s’effectuent aujourd’hui vos recrutements ?
Nous avons organisé en décembre notre premier forum de recrutement pour nous permettre d’agir vite. Nous misons également sur l’auto-recrutement. Nous venons d’embaucher notre premier salarié par ce biais à Paris. C’est un de nos collaborateurs qui a rédigé l’annonce pour recruter son futur collègue, fait passer les entretiens, et choisit ce salarié. Le « board » a approuvé le recrutement sans même l’avoir rencontré. Nous sommes également de plus en plus intéressés par le recrutement en « jobcast ». Le chef de service passe une annonce audio et les candidats peuvent nous répondre par le même biais. Nous sentons ainsi l’énergie de la personne sans préjuger du reste.

Combien de salariés comptez-vous recruter cette année ?
Notre objectif est d’être au moins une centaine de personnes d’ici cinq ans. Nous comptons donc recruter entre 25 et 30 salariés en 2016, dont les deux tiers seront issus de la région toulousaine. Nous recherchons à 50% des gens issus de l’univers de la radio (journalistes, animateurs, ingénieurs du son et techniciens), à 25% de profils R&D, et notre priorité actuelle est de recruter un DSI, des ingénieurs informatiques, et un architecte réseau. Mais les offres sont ouvertes en permanence. Nous intégrons également des stagiaires de fin d’étude dans l’objectif de les recruter.
Propos recueillis par Agnès Frémiot

Pour poser sa candidature, il suffit d’envoyer un mail à contact@mediameeting.fr

Sur la photo : Anne-Marie de Couvreur, président et cofondateur de Mediameeting. DR.

8 Commentaires

  • Le 5 janvier à 09:14 , par Florence

    Ne pas y aller : emploi précaire et ambiance exécrable.

    • Le 5 janvier à 10:10, par Anne-Marie de Couvreur, président de Mediameeting

      Chère Florence,
      Je fais suite à votre message pour vous dire d’abord que nous n’avons pas l’occasion de nous connaître je crois car nous n’avons pas et n’avons jamais eu à ce jour de Florence dans nos effectifs.
      Par ailleurs, je confirme que tous les emplois en cours de création sont des CDI temps plein comme c’est quasiment toujours le cas chez Mediameeting .
      Enfin, je vous rappelle que nous sommes une entreprise humaniste engagée dans laquelle il fait bon vivre et travailler.
      N’hésitez pas à candidater pour le constater par vous même ou à me contacter directement si vous souhaitez échanger avec moi.
      En vous souhaitant une très bonne année.
      Bien à vous,

      Anne-Marie de Couvreur
      Président du Groupe Mediameeting

      Signaler ce message

      Répondre à ce message

      • Le 5 janvier à 15:58, par Morineau-Cooks

        Bonjour Madame de Couvreur,

        J’adore votre réponse de grande tenue. Justement j’espère bien pouvoir vérifier tout ceci, puisque moi j’ai déjà postulé en décembre, sur le conseil de Sylvain Athiel, que je connais.

        Belle journée et cordialement

        Signaler ce message

        Répondre à ce message

        • Le 6 janvier à 12:08, par Anne Marie de Couvreur

          Chere Florence,

          Je vous remercie de votre interet pour Mediameeting. Nous examinons en ce moment un grand nombre de candidatures. Nous ne manquerons pas de vous tenir informee.
          Tres bonne annee.
          Bien a vous

          Anne Marie de Couvreur
          President du Groupe Mediameeting

          Signaler ce message

          Répondre à ce message

  • Le 5 janvier à 20:24 , par ChrisRadio31

    Bonsoir Madame la Présidente,

    Aveugle de naissance et passionné par la radio, j’ai animé bénévolement durant plus de 5 ans, seul ou en équipe, des émissions en lien avec le handicap au sens large, sur des FM associatives toulousaines.
    Mes spécialités étaient la recherche d’invités et la conduite d’interviews en direct.

    Mon profil pourrait-il vous intéresser ?

  • Le 6 janvier à 19:36 , par maurin

    Madame, je suis issue de l école de la radio sudformadia située a Toulouse je n ai jamais eu la chance de trouver un emploi d animatrice radio car c est un secteur un peu fermé sur la région.Je suis donc ravie de voir qu une porte s’ouvre enfin est il encore possible de postuler comme animatrice et que faut il fournir comme pièce ? Cordialement melle maurin

Répondre à cet article