ToulEmploi

Publié le lundi 7 septembre 2015 à 16h00min par Ingrid Lemelle

Première rentrée sur le campus flambant neuf du CHU de Toulouse

En cette rentrée 2015, le nouveau campus du CHU de Toulouse accueille 1500 étudiants à la Cartoucherie. L’ambition : un pôle régional de formation d’excellence aux métiers de la santé.

La rentrée 2015 est à marquer d’une pierre blanche pour 1500 étudiants inscrits aux écoles de santé. Dans le futur écoquartier de la Cartoucherie, ils viennent d’intégrer le campus flambant neuf de 12.000 m2 construit par l’architecte Ateliers Lion qui regroupe dix établissements préparant aux métiers de la santé*.
Viendront s’ajouter en 2016 et 2017 deux écoles en cours de création : l’Institut de formation en ergothérapie et l’Institut de formation en psychomotricité. "Actuellement éparpillés entre les CHU de Rangueil et de Purpan, La Grave ou le Centre hospitalier Gérard Marchant, ces écoles se trouvaient dans une situation patrimoniale particulièrement vétuste. Et leur dispersion n’était pas de nature à favoriser la mutualisation des enseignements et des équipements. "Nous avons eu cette opportunité de l’écoquartier doublement intéressante par sa symbolique et sa proximité avec le CHU de Purpan", souligne Michel Boussaton, conseiller régional en charge des formations sanitaires et sociales. Le coût global du projet s’élève à 36,5 millions d’euros financés à 50% par la Région et le CHU de Toulouse.

Mutualiser pour plus d’efficacité

Les étudiants accueillis profitent de cinq niveaux destinés à l’enseignement, le sixième accueillant une partie de l’administration du pôle. Au rez-de-chaussée, le bâtiment compte aussi trois amphithéâtres de 400, 300 et 150 places. Selon Michel Boussaton, ce qui importe est l’esprit de mutualisation pour un meilleur travail des étudiants. "La mutualisation de certains enseignements et d’installations comme les salles de cours, la bibliothèque ou la salle informatique ainsi que la direction et les fonctions support en font un projet plus rentable et surtout plus performant pour les étudiants" indique-t-il. S’ajoute aussi la mise en œuvre du concept de « formation tout au long de la vie » avec le rassemblement de la formation initiale et continue. Un atout notamment pour les 13.000 salariés du CHU.
Si la création de pôles d’excellence en matière d’enseignements est dans la tendance française, la volonté politique de construire une école publique de grande qualité fait clairement partie, et de longue date, des choix politiques de la Région Midi-Pyrénées.
Aurélie de Varax

*L’Institut de formation en soins infirmiers, l’Institut de formation d’aides-soignants, l’École d’infirmiers de bloc opératoire, l’École d’infirmiers anesthésistes, l’Institut de formation de manipulateurs d’électroradiologie médicale, l’Institut de formation des cadres de santé, l’École de sages-femmes, l’École régionale assistants de service social, l’institut de formation en masso-kinésithérapie et l’Institut de formation en pédicurie-podologie.

Sur la photo : Le nouveau campus du CHU de Toulouse regroupera à terme douze établissements préparant aux métiers de la santé. DR.

2 Commentaires

Répondre à cet article