Un nouveau Contrat de Plan dédié à l’emploi et la formation en préparation

Associant l’État et la Région, un comité a été créé pour améliorer la coordination entre les différentes institutions et dégager des actions fortes en faveur de l’emploi et de la formation des jeunes et des adultes.

La nouvelle année a sonné l’enclenchement d’une série de réunions à travers tout le territoire midi-pyrénéen. Ce 5 janvier, Martin Malvy, Président de la Région, Dominique Bur, Préfet de la Région et Olivier Dugrip, le recteur de l’Académie ont installé officiellement le Comité de Coordination Régional de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. Une assemblée, composée de représentants de la Région, de l’État, des employeurs et des salariés, qui va dans un premier temps être chargée d’établir un diagnostic avant de se concerter et de dresser les axes du prochain Contrat de Plan dédié à l’emploi et à la formation professionnelle qui courra jusqu’en 2015. Puis d’en suivre sa mise en œuvre.

Le CCREFP garantit la cohérence des outils instaurés pour la formation et l’enseignement

Un Plan Régional de Formation était déjà en cours, Midi-Pyrénées ayant érigé ce domaine comme prioritaire dans sa politique lors même qu’il ne relevait pas de sa compétence. Un Plan dont Martin Malvy a voulu rappeler le succès notamment parce que déjà soucieux d’intégrer les avis de l’État et des partenaires sociaux. Mais la loi du 24 novembre 2009 relative au droit à l’orientation et à la formation tout au long de la vie a institué la constitution dans toutes les régions françaises d’un Contrat de plan régional de développement des formations (CPRDF). Lequel associe la Région, l’État et les partenaires sociaux dans une volonté de dialogue et de cohérence dans le développement des formations à destination des jeunes et des adultes. Que ce soit pour faciliter l’accès, le maintien ou le retour à l’emploi.

Une association État-Région pour répondre aux besoins du territoire

La visée d’une telle réorganisation est évidemment de coller au plus près des besoins du territoire. De personnaliser en quelque sorte les actions des uns et des autres aux nécessités économiques de la région. Voire, de véritablement créer cette adéquation à travers tous les départements. L’écueil à éviter étant selon Martin Malvy de renforcer « la métropolisation de la formation » , celui-ci ayant pointé la déjà forte concentration des enseignements sur l’agglomération toulousaine. Une situation particulièrement handicapante pour Midi-Pyrénées, plus vaste région française. Les six prochains mois seront donc consacrés à un état des lieux général avec des rencontres dans tous les départements, des débats au sein d’atelier thématiques, des consultations entre tous les partenaires pour au final dégager une synthèse à partir de laquelle sera élaboré le Contrat de Plan.
Nathalie Malaterre

Sur la photo : Réuni pour la première fois le 5 janvier 2011 à Toulouse, le Comité de Coordination Régional de l’Emploi et de la Formation Professionnelle est composé de représentants de la Région, de l’État, des employeurs et des salariés de Midi-Pyrénées. Photo Hélène Ressayres ToulEco.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Un-nouveau-Contrat-de-Plan-dedie-a-1599