Le GE Garonne Emploi : un outil original de gestion des ressources humaines

Le Groupement d’Employeurs Garonne Emploi a choisi, il y a dix ans, de résoudre la problématique des emplois qualifiés saisonniers ou à temps partiel en assurant des temps complets attractifs. Une formule qui voudrait s’amplifier.

« Cette mise en réseau des compétences et des besoins (…) autorise une organisation de travail qui concilie des intérêts différents. Ceux de l’entreprise qui a besoin de flexibilité, et ceux des salariés qui recherchent au contraire la stabilité. »

D’entrée, lors de la soirée de célébration du dixième anniversaire du groupement d’employeurs Garonne Emploi ce 1er décembre, son secrétaire général, Etienne Lacroix, a posé le paradoxe. Celui de l’entreprise qui gère à flux tendu son personnel, et celui des salariés, dont la stabilité professionnelle est gage de facilité dans la vie quotidienne. Un paradoxe résolu au bénéfice de tous avec la création en octobre 2000 de ce groupement d’employeurs qui compte désormais trente entreprises de l’agglomération toulousaine et muretaine, du Gers et de l’Ariège. Tous secteurs d’activités confondus.

Des salariés en temps partagé et fidélisés

Peu pratiqué dans la région, le groupement d’employeurs est une structure associative à laquelle adhère des entreprises en besoin de recrutement. Mais pour des emplois saisonniers ou à temps partiels exclusivement. Une donnée qui rend difficile l’embauche de salariés qualifiés. En mutualisant leurs besoins à travers un groupement, les entreprises renforcent leur offre en proposant des missions qui se cumulent dans l’année, ou qui s’enchaînent dans la journée. C’est le groupement qui se charge alors de l’embauche et de la gestion du personnel, le mettant à disposition de tel ou tel de ses adhérents.

Au final, entrepreneurs et salariés sont gagnants. Les uns sont épaulés dans le recrutement, via un profil souhaité établi par l’entreprise, puis dans la gestion de leur salarié, les autres dans l’obtention de contrats de travail qui très vite constituent un temps complet à travers plusieurs activités. C’est le groupement d’employeurs qui est l’interlocuteur privilégié des salariés. Pour ce faire, il dispose d’une « CVthèque alimentée par des partenaires liés à la recherche d’emploi et par des candidatures spontanées arrivées jusqu’à nous par bouche-à-oreille », précise Philippe Guarch–Ferrer, le directeur du GE Garonne Emploi.

Des démissions garantes de réussite !

Ce groupement d’employeurs coordonne actuellement 35 équivalents temps plein. Mais plusieurs dizaines de personnes ont été recrutées par ses soins : « Le turn-over est important, explique Philippe Guarch-Ferrer, mais chez nous c’est un signe positif. Si nos salariés nous quittent, c’est qu’ils sont finalement embauchés définitivement et exclusivement dans une des entreprises où ils exerçaient ! » Reste que le GE Garonne Emploi estime pouvoir faire mieux : « Nous sommes formatés pour accueillir au moins 100 entreprises » raconte le directeur du GE Garonne Emploi. Et plus le GE comprendra d’adhérents, plus les possibilités de maillage seront importantes et plus les recrutements s’intensifieront et correspondront aux besoins.
Nathalie Malaterre

Sur la photo : Une partie de l’équipe du GE Garonne Emploi (de gauche à droite). Isabelle Gorsse, vice-présidente (Hudro Building System France), Claude Duclos, secrétaire (Prodem), Sophie Giuccardi, trésorerière (Irrijardin) et Emmanuelle Karam, secrétaire adjointe (Société Centrale d’Éclairage). DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Le-GE-Garonne-Emploi-un-outil-1554