Le CHU de Toulouse en quête d’aides-soignants

Dans le cadre de ses besoins grandissants en professionnels de soins à l’hôpital comme en hospitalisation à domicile, le CHU de Toulouse propose une préparation au concours d’aide-soignant. Une formation e-learning originale qui a l’avantage de se dégager du temps pour une expérience sur le terrain.

C’est un des métiers les plus demandés aujourd’hui. Parce que la population vieillit et réclame de plus en plus de soins. De fait, que ce soit en structure hospitalière ou dans le cadre du maintien à domicile, l’aide-soignant est très réclamé. Pour faire face à sa propre demande, le CHU de Toulouse propose donc un « cycle préparatoire au concours d’aide-soignant ». Afin de sélectionner les candidats qui intègreront ses effectifs.

Cette préparation au concours est ouverte à tous. Sans limite d’âge ou de diplôme. Cependant certains critères sont en prendre en compte. Notamment sa motivation à exercer une profession qui exige forme physique et nerfs d’acier : « Il faut de réelles aptitudes intellectuelles et physiques pour prodiguer des soins aux malades et aux personnes très âgées », souligne madame Jaulent, la responsable de ce cycle préparatoire au concours. Elle incite d’ailleurs ses étudiants à jauger de leurs compétences en la matière en effectuant un stage, quand bien même il n’est pas prévu dans le cursus. Histoire de ne pas être confronté à la déconvenue.

Organisation de travail exigée

Il s’agira aussi d’être équipé informatiquement pour suivre la formation. Car elle se déroule par e-learning. Le téléphone, le chat et la visio-conférence l’agrémentant. Elle ne peut pour autant être destinée à des candidats venus de toute la France car un présentiel est exigé à Toulouse : trois fois de novembre à avril prochain. Entre temps, les apprenants bénéficient d’un suivi individuel hebdomadaire avec un référent pédagogique. De quoi faire le point sur son avancement et structuré son travail qui se réalise donc essentiellement en autonomie.

Une caractéristique qu’il faut également intégrer car « il y a de très nombreux cours à assimiler, c’est l’étude au quotidien », précise madame Jaulent. Au programme, des maths, de la biologie, de l’actualité sanitaire et sociale. Et ce pour 30 places disponibles à l’issue du concours ! La formation débute le 15 novembre.
Nathalie Malaterre

Photo Gilles Lougassi - Fotolia.com

[(Une formation payante

Ce « cycle préparatoire au concours d’aide-soignant » est proposé à 590 euros pour une préparation complète et 290 euros pour l’oral exclusivement. Car selon son niveau de formation initiale, toutes les épreuves ne sont pas obligatoires. Ainsi les bacheliers, toutes séries confondues et les BEP sanitaire et social, sont dispensés de l’écrit. A noter qu’il permet de présenter les concours d’autres hôpitaux, ce que préconise madame Jaulent. Une prise en charge financière est possible par le biais de Pôle emploi. Le cursus s’étale du 15 novembre 2010 au 14 avril 2011 pour des épreuves en mars (écrit) et juin (oral) 2011.

Renseignements au 05 61 32 25 45
)]

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Le-CHU-de-Toulouse-en-quete-d-1478