La formation professionnelle plébiscitée par les jeunes et les recruteurs

Selon une enquête publiée par l’Afpa et BVA, la formation professionnelle semble l’atout essentiel pour accéder à un emploi. Reste cependant que les besoins des recruteurs et les aspirations des jeunes accusent un léger décalage. Un aspect auquel seront sensibilisés ces derniers lors de la manifestation organisée, ce jeudi 2 décembre, sur l’ensemble des sites de l’Afpa (lire encadré ci-dessous).

Afin d’ajuster sa mission, l’Afpa a commandé une étude visant à recueillir les perceptions croisées des recruteurs, DRH et chefs d’entreprise, et des jeunes de moins de 26 ans. Le thème de cette enquête portait sur l’accès à l’emploi et a concerné la région Sud-Ouest.
D’un côté comme de l’autre des sondés, les trois quarts ont estimé que la formation professionnelle multipliait les chances d’accès à l’emploi. La formation professionnelle étant perçue par tous comme une « formule d’acquisition de compétences ». De fait, l’Afpa insiste donc sur la possibilité pour tous les jeunes « qui ne supportent plus les bancs de l’école », selon les propos de Maria de Mendonca, directrice des relations clients-stagiaire, de s’engager dans ce type de parcours.

Par le biais notamment des contrats en alternance, un système relativement souple qui s’organise autour d’un tutorat et d’un accompagnement qui permettent « une intégration plus facile et une plus grande opérationnalité au sein de l’entreprise », rappelle Maria de Mendonca. Certes, une phase de formation est nécessaire pour parvenir à ce résultat, mais raccourcie et particulièrement encadrée, « elle est véritablement porteuse pour les jeunes car la pédagogie est ancrée dans les compétences et la maîtrise du geste professionnel ».

Mo-ti-vés

Pour le reste, la motivation doit suffire. Et c’est ce que ne perçoivent pas bien les jeunes selon l’enquête de l’Afpa. Tandis que les recruteurs insistent sur les savoir-être professionnels et sur la motivation, notamment dans les TPE, les jeunes pointent les compétences et l’expérience comme critères d’embauche.
De là, une inadéquation entre l’offre et la demande. Et des difficultés d’intégration pour les jeunes dues à un comportement inadapté selon les recruteurs. Lesquels, pour les deux tiers, persistent à réclamer de la motivation avant tout et du savoir-être en entreprise : compréhension des règles de l’entreprise, respect de la hiérarchie, travail en équipe. Sans oublier rédaction parfaite d’un CV et présentation correcte en entretien !

Pour 80 % des recruteurs, les jeunes ayant effectué une formation professionnelle ont plus de chance de trouver un emploi et de s’y installer durablement parce qu’ils font preuve d’un vif intérêt pour l’entreprise et d’une meilleure adaptation. De quoi répondre au final à l’attente principale des jeunes lors de leur recherche d’emploi : l’épanouissement !
Nathalie Malaterre

Photo « L’AFPA, fournisseur officiel de mon métier », une campagne d’information pour revaloriser la formation professionnelle auprès des jeunes. DR.

[(Des portes ouvertes pour trouver son métier !

Ce jeudi 2 décembre, l‘Afpa se mobilise autour de « 24 heures pour trouver ton métier ». Dédiée aux jeunes en quête de stabilité professionnelle et d’intégration dans le monde du travail, cette opération consiste en une Journée Portes Ouvertes, de 9h à 16h, dans ses campus de formation.

Ainsi les sites de Toulouse Balma industrie tertiaire, Toulouse Palays BTP, Albi, Montauban, Rodez, Tarbes, Foix, Pamiers et Cahors accueilleront les jeunes afin de les informer du large éventail de débouchés qu’offrent les formations professionnelles, en rencontrant directement les équipes pédagogiques.Ce sera pour chacun l’occasion d’évoquer les différentes filières proposées par l’Afpa, d’envisager une formation initiale ou professionnelle ou d’apprendre à rebondir après un échec scolaire.

Dans le cadre de ces « 24 heures pour trouver ton métier », un chat vidéo est également proposé sur www.trouvetonmetier.afpa.fr)]

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/La-formation-professionnelle-1536