ToulEmploi

Publié le lundi 2 septembre 2019 à 19h00min par Ingrid Lemelle

A Toulouse, Technal prévoit de recruter 200 personnes

Malgré ses 700 salariés à Toulouse, Technal demeure méconnu dans une ville très tournée vers l’aéronautique. En fort développement, l’entreprise a pourtant besoin d’attirer des talents et met l’accent sur la qualité de vie au travail.

À quelques encablures de l’Oncopole, le site toulousain de Technal, qui appartient au groupe norvégien Hydro Building Systems (HBS), emploie environ 700 personnes. Spécialisée dans la menuiserie aluminium, l’entreprise créée à Toulouse en 1966 est aujourd’hui sur une forte dynamique de recrutement, avec « 50 à 60 embauches par an » selon Audrey Ransou, DRH France de HBS. « 15% de nos salariés ont 58 ans et plus, nous sommes donc en plein renouvellement », explique-t-elle. « Nous prévoyons d’embaucher plus de 200 personnes d’ici à 2023, dans les fonctions commerciales, le bureau d’études, les fonctions support ou la partie développement. » Le site toulousain abrite en effet l’équipe de développement de la marque dans le monde, et le centre technique et de test des nouveaux produits Technal.

L’entreprise soigne ses conditions de travail

Malgré un chiffre d’affaires de 170 millions d’euros en 2018 et une croissance de 3% prévue en 2019, Technal peine à attirer des profils d’ingénieurs ou de techniciens pour le bureau d’études ou le développement, dans une ville où l’aéronautique attire davantage. L’entreprise travaille en partenariat avec l’Icam et a augmenté le nombre de stagiaires et d’alternants, afin de former des personnes compétentes. « Il nous faut expliquer ce qu’est la menuiserie aluminium, qui est un secteur d’innovation. Et nous misons aussi beaucoup sur les conditions de travail au sein de l’entreprise. »

Depuis le début de l’année 2018, Technal a ainsi mené des actions afin d’améliorer la qualité de vie au travail, construites autour de quatre axes : santé et bien-être, organisation du travail, environnement de travail, développement et accompagnement. « L’objectif est d’impliquer au maximum les salariés », affirme Audrey Ransou. L’entreprise toulousaine a notamment mis en place des formations aux gestes et postures au travail, des sessions de sensibilisation aux risques psychosociaux ou à certaines maladies comme l’hypertension et le diabète. Technal met en avant un taux d’absentéisme, passé de 3,53% en 2016 à 2,99% en 2018, pour souligner l’impact de ses actions.

Un pilote de télétravail impliquant une trentaine de salariés a également été lancé en janvier dernier, avec des résultats positifs. « Nous travaillons aussi avec une équipe d’architectes pour l’aménagement des open spaces », ajoute la DRH France. Au-delà de ces actions, Technal fait aussi des efforts sur l’insertion des femmes et des travailleurs handicapés au sein de l’entreprise.
Paul Périé

Photo DR.