Signaler un commentaire abusif

Signaler à la rédaction ce commentaire figurant sous l'article « Dès 2016, Toulouse comptera une école supérieure du manga» :

Dès 2016, Toulouse comptera une école supérieure du manga

Commentaire posté par Maxime le 4 juin 2015 20:01

Bonjour,

Plusieurs questions me viennent à l’esprit :

  • les élèves inscrit pourront-ils bénéficier du statut d’étudiant lambda (carte étudiant, rattachement au foyer fiscal des parents...) ?
  • Les autres écoles professionnelles (pas forcément dans l’univers de l’art et du manga) proposent pour la plupart des formations en alternance où l’entreprise paye les frais de scolarité, mais comme on le sait tous (j’espère), la plupart des professionnels du secteur rament et on du mal à joindre les deux bouts, je doute donc qu’il puisse y avoir une sorte d’alternance un jour... Ma question est donc la suivante : avez-vous prévus le même tarif pour tous ( 6000€ je crois) ? Sachant que certains n’ont Clairement pas les moyens...
  • Y aura-t-il un système méritocratique (sur présentation d’un one-shot ou d’un book + CV et lettre de motivation ?) ?

Merci d’avance pour la réponse, et désolé si j’abuse un peu dans mes questions, je suis conscient qu’il faut un modèle économique viable, que c’est un service et que vous ne l’offrez pas cette formation mais je reste très intéressé pas votre projet sans pour autant avoir les moyens financiers pour y prétendre.