Quel est l’Objectif emploi de Rachel ?

Désormais, du lundi au vendredi à 8h25, France Bleu Toulouse (90.5 FM) propose un rendez-vous inédit. Alban Forlot, animateur de La Matinale, suit le quotidien de Rachel, 23 ans, en pleine reconversion professionnelle. De son entrée en formation jusqu’à la signature de son CDI, des séquences courtes constituent une sorte de journal de bord du parcours d’une jeune toulousaine qui souhaite devenir ajusteur. Interview.

Avec « Objectif emploi », vous avez créé en quelque sorte la radio-réalité version emploi, comment ce projet est-il né ?
Il s’agit d’un concept né d’un partenariat national entre France Bleu et Randstad, une idée qui s’inscrit parfaitement dans le positionnement de notre radio qui privilégie la proximité. Géographique bien sûr, mais aussi affective.
France Bleu Toulouse, l’antenne pilote de ce nouveau concept, s’est mise en quête d’une personne dont nous pourrions suivre le parcours, et c’est comme ça que nous avons rencontré Rachel.
Une jeune femme de 23 ans très dynamique qui, comme beaucoup de jeunes, a cumulé les petits boulots avant de décider d’entamer une reconversion professionnelle pour devenir ajusteur dans l’aéronautique. Depuis le 15 avril dernier, les auditeurs peuvent donc suivre son parcours au jour le jour. D’où l’assimilation avec la radio-réalité, le voyeurisme en moins !

Justement, de quoi rendez-vous compte dans ces chroniques ?
Objectif emploi a démarré avec l’entrée en formation de Rachel dans le centre Aéroformation, implanté sur la base de Francazal, et nous la suivrons jusqu’à la signature de son CDI. Le but, c’est que Rachel nous fasse part de ses espoirs, ses stress, ses joies, ses coups de blues dans ce que beaucoup qualifient de « parcours du combattant ». Je vais également suivre Rachel quand elle fera son CV, quand elle ira en entretien, quand elle apprendra les rouages de ce métier. L’idée c’est aussi d’en savoir davantage sur les avions dans la capitale de l’aéronautique qu’est Toulouse.
Mais c’est avant tout, pour moi, une vraie aventure humaine, mise en onde dans un format très court (une minute) avec des musiques choisies pour rythmer chaque étape.

Vous allez faire naître des vocations !
Si on redore le blason du métier d’ajusteur, tant mieux, mais ce n’est pas le but premier ! Ce qui est sûr, c’est que le nombre de demandeurs d’emploi ne cesse de progresser et que dans le même temps, à Toulouse, l’industrie recrute beaucoup. Or le métier d’ajusteur fait partie de ces métiers porteurs qui restent très largement méconnus. Si on arrive à convaincre certains auditeurs de franchir le pas, et de retrouver ainsi du travail, c’est bien.

Combien de temps allez-vous suivre Rachel ?
Jusqu’à la fin juin, sa formation se terminant le 12 juillet prochain, puis nous reprendrons à partir de la rentrée pour connaître la fin de l’histoire que nous espérons tous heureuse. Objectif emploi devrait ensuite redémarrer avec un autre candidat.
Propos recueillis par Ingrid Lemelle

Sur les photos : Alban Forlot, animateur de La Matinale de France Bleu Toulouse. Photo Hélène Ressayres - ToulEco. En dessous, Rachel, au coeur de la nouvelle émission de France Bleu Toulouse. Crédit Radio France.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Quel-est-l-Objectif-emploi-de-3265