Grenelle de l’emploi industriel : 9.000 postes en Midi-Pyrénées

D’après l’UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie) Midi-Pyrénées, qui a enquêté auprès de plus de 160 entreprises régionales, 9.000 personnes devront être recrutées en région d’ici deux ans pour faire face à la hausse des cadences de production d’Airbus et ATR. Soit 38% de techniciens, 31% d’ouvriers, 21% d’ingénieurs et 3% d’employés.

Les métiers les plus demandés par les industriels sont liés au bureau d’étude et à la conception (dessinateur industriel, ingénieur système ou calcul…), à la production et aux essais (ajusteur-monteur, tourneur-fraiseur, chaudronnier-soudeur, ingénieur d’essais, technicien qualité…) et aux fonctions support (acheteur, logisticien, commercial).

Le 29 février 2012, l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM) Midi-Pyrénées, le Rectorat, Pôle emploi, Martin Malvy, le président de la Région et le préfet Henri-Michel Comet ont présenté les outils et actions mis en œuvre à destination des chefs d’entreprise. Une nouvelle méthodologie de recrutement a tout d’abord été instaurée, au plus près des territoires et des besoins des entreprises. Après avoir réuni entreprises et partenaires de l’emploi et de la formation par département et bassin d’emploi pour analyser les besoins en recrutement, des candidats ont été sélectionnés par Pôle emploi et leur formation financée en lien avec l’embauche. Aujourd’hui, ce sont 80 PME qui sont inscrites dans ce dispositif, représentant un millier de recrutements sur deux ans.

Défi : attirer les jeunes dans l’industrie

Autre outil mis en place : « l’Accélérateur de compétences », plate-forme couvrant les emplois de demain dans la métallurgie, l’aéronautique, le spatial et les systèmes embarqués. L’objectif est de former rapidement de demandeurs d’emploi ou de développer les compétences de salariés. Ainsi, six demandeurs d’emploi recrutés par Latécoère Aeroservices en octobre 2011 suivent une formation en maintenance au sein de l’organisme Air Formation, en alternance au sein de leur futur employeur.

Sur le plan de la formation des lycées et des CFA, l’offre est bien présente et améliorée au fil des années : un BTS aéronautique au lycée de Blagnac en apprentissage dont le nombre de places va augmenter en septembre 2012, un bac pro technicien aérostructure dont la première promotion sortira en juin 2012. A Tarbes, le lycée Jean Dupuy a également ouvert en 2010 un bac pro aérostructure. Autres exemples, un bac pro du composite a été ouvert il y a deux ans au lycée Roland Garros à Toulouse et un BTS chaudronnerie sera mis en place en septembre 2012 au lycée de Colomiers. « Les formations existent mais le défi est d’y attirer les élèves », explique Simon Bressolles, représentant le Rectorat de Toulouse. L’objectif de ce Grenelle de l’emploi est aussi de renforcer l’attractivité des formations industrielles.
Agnès Baritou

Sur la photo : Plusieurs dispositifs de formation sont mis en place pour permettre aux candidats d’acquérir les compétences recherchées par les industriels de la région. DR.

[(

La Semaine de l’Industrie

Du 19 au 25 mars 2012, la deuxième édition de la Semaine de l’Industrie se tiendra sur l’ensemble du territoire : journées portes ouvertes, ateliers de découverte du milieu industriel dans les collèges et lycées, organisation de colloques sur le thème de l’industrie, expositions… Un village de l’industrie va ainsi s’installer sur la place du Capitole à Toulouse. Un objectif qui s’inscrit pleinement dans le Grenelle de l’emploi : informer le grand public sur l’attractivité des métiers industriels et technologiques.

www.semaine.industrie.gouv.fr
)]

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Grenelle-de-l-emploi-industriel-9-2356