ToulEmploi

Publié le dimanche 29 mars 2015 à 18h12min par Ingrid Lemelle

Ouverture d’un Bachelor Peintre en décor à Albi

Seul établissement en France spécialisé dans l’enseignement des techniques de réhabilitation et de création de décors de murs et de sols contemporains, l’École européenne de l’art et des matières ouvrira prochainement un nouveau Bachelor à Albi.

L’École européenne de l’art et des matières d’Albi (EEAM), spécialisée dans les enduits et les mortiers, avait déjà une formation continue de peintre en décor. Mais elle souhaitait combler un manque, en France, en proposant également une filière universitaire. Elle ouvrira donc en septembre 2015 un Bachelor Peintre en décor, un cursus de trois ans, alliant le savoir faire de plasticien à une bonne culture générale. Le diplôme délivré équivaut à une Licence professionnelle.

Une quinzaine de places

« Les débouchés sont multiples, assure Marie-Christine Migeon, la directrice de l’école. Grâce aux compétences acquises, les diplômés pourront à la fois créer une architecture extérieure et une ambiance urbaine, travailler dans le milieu du spectacle et de l’événementiel, ou se diriger vers la restauration de patrimoine. » Objectif : apprendre les techniques ancestrales (gommes arabiques, papiers de soie, laques vénitiennes, fresques romanes…), pour aller vers l’innovation. « Il y a beaucoup de demandes dans les monuments historiques, mais aussi du côté des industriels et des entreprises. Ces derniers sont très demandeurs de décors panoramiques ou en trompe l’œil, utilisant des enduits, des plâtres, mais aussi de la peinture. »

En marge des enseignements théoriques, la formation, ouverte à une quinzaine d’élèves, prévoit cinq semaines de stage en première et en deuxième année, ainsi que plusieurs mois de stage en troisième année, à mener en parallèle d’un projet de recherche. Les cours de dessin, de couleur et d’histoire de l’Art et de l’ornementation auront lieu à Toulouse, tandis que les ateliers et workshops se feront à Albi. L’école prévoit de prolonger le cursus, en ouvrant un Master d’ici trois ans. Deux années d’études supplémentaires offriront la possibilité d’approfondir ses compétences en décoration intérieure et mobilier, en conservation de patrimoine, ou en techniques de spectacle.
Armelle Parion

6.200 euros par an - dernière année possible en alternance.

Photo EEAM.

PS : Pour les aider à valider leur projet, l’EEAM propose aux candidats de participer à un stage de quatre jours (150 euros) qui leur permettra de découvrir l’école, de suivre des enseignements artistiques, et de rencontrer des enseignants et des élèves.

Du 20 au 23 avril - du 27 au 30 avril - du 29 juin au 2 juillet - ou du 6 au 9 juillet 2015.
Plus d’infos en cliquant ici