ToulEmploi

Publié le lundi 30 juillet 2012 à 16h24min par Valérie Ravinet

Un livre pour apprendre à communiquer en mode Y

Article diffusé le 10 octobre 2011

La génération Y, encore appelée digital natives, whyers, ou 2.O, c’est celle des 20-30 ans qui entrent aujourd’hui dans le monde du travail. Marie Desplats et Florence Pinaud leur consacrent un livre pour apprendre à décrypter leurs attitudes et donner aux entreprises des clefs d’une adaptation réussie de leur (...)

Qui sont les jeunes de la génération Y ? Comment les recruter ? Quels sont leurs leviers de motivation ? Comment les fidéliser ? Autant de questions sur lesquelles se sont penchées Marie Desplats, directrice de Diagora.fr, cabinet de recrutement et Florence Pinaud, journaliste, collaboratrice du quotidien économique La Tribune. Elles publient aujourd’hui un ouvrage sous forme de guide livrant des clefs pour comprendre cette nouvelle génération.

Outil pédagogique et pratique, l’ouvrage présente, en onze chapitres, une alternance d’analyses et de témoignages recueillis auprès d’entreprises et de jeunes de cette génération. « On entend beaucoup parler du management de la génération Y, nous avons voulu savoir où en étaient les entreprises françaises en la matière », souligne Florence Pinaud, qui s’est rapprochée de dizaines d’entreprises pour préparer l’ouvrage. De son côté, Marie Desplats, spécialisée dans le recrutement de « jeunes génies de l’informatique pour des entreprises high-tech » a voulu « modéliser ce qui marche dans le domaine des services pour l’adapter aux autres secteurs d’activités ».

Des modèles dans les secteurs de la technologie

« Le phénomène Y est mieux accompagné dans les secteurs technologiques qui ont dû s’adapter aux moins de 30 ans, forces vives de leurs équipes », observe Marie Desplats. C’est le cas de l’entreprise toulousaine Intuilab, concepteur « d’expériences utilisateurs sur surface computers ». Son dirigeant, Vincent Encontre, rapporte en témoignage son « envie de mettre en place un modèle efficace dans lequel les salariés trouvent aussi leur compte. » Un modèle dans lequel les salariés se voient offrir « pas mal de liberté, couplée à une bonne compréhension de la responsabilité » individuelle, et une ouverture à l’exercice « de (leur) créativité au service de l’entreprise ». Un mode de management sans formalisme strict pour une génération du web qui cherche à s’épanouir dans son travail. Les modèles ? Des sociétés comme Google, vente privee.com ou, plus inattendues, la marque de biscuits Michel et Augustin ou Saint Gobain, qui s’expriment à travers ce livre.

Si les modèles ne semblent pas toujours applicables à toutes les entreprises, la lecture de l’ouvrage permet une approche bien documentée d’une génération aux contours encore complexes pour beaucoup de managers.
Valérie Ravinet

« Manager la génération Y, travailler avec les 20 – 30 ans » est disponible à compter du 12 octobre 2011. L’ouvrage est publié aux Editions Dunod, collection Best Practices, 207 pages, 19 euros.

Sur la photo : Marie Desplats, directrice du cabinet de recrutement Diagora.fr - Crédits : Hélène Ressayres