ToulEmploi

Publié le lundi 19 octobre 2015 à 15h03min par Ingrid Lemelle

A Plaisance, un Éco-campus pour construire l’avenir

Le tout nouveau centre de formation de la Fédération Compagnonnique de Toulouse sera inauguré, le jeudi 22 octobre prochain, à Plaisance-du-Touch. Un « Éco-campus » qui ambitionne de projeter les métiers du bâtiment dans le futur.

Quatorze bâtiments flambants neufs sur un site de 7600 m2. Bienvenue sur l’Éco-campus, le tout nouveau centre de formation de la Fédération Compagnonnique de Toulouse, implanté sur le plateau de la Ménude, à Plaisance-du-Touch. Un projet ambitieux, de 16,4 millions d’euros, pour former des apprentis aux métiers émergents de l’écoconstruction et du développement durable.

L’établissement propose un panel complet de formations, depuis le CAP jusqu’à la Licence professionnelle, en passant par l’accès aux cursus d’ingénieurs, l’apprentissage de l’informatique de pointe appliqués aux métiers du bâtiment (dessinateur, concepteur, technicien bois, écoconstruction) ou encore la sécurité (prévention des risques, sauveteur secouriste, conduite chariots élévateurs…) Plus de 400 jeunes en alternance et quelque 200 stagiaires en formation continue bénéficieront ainsi du nouvel équipement, destiné à faire évoluer les savoir-faire des professionnels du bâtiment et à les inscrire dans le futur.
« Ce campus illustre la modernité de nos formations », se félicite Michel Andrieu, directeur du site. « La transition énergétique est au cœur de nouvelles approches de construction, et nous voulons, conformément à l’esprit du compagnonnage, adapter nos pratiques, dans les règles de l’art. »

Un campus ouvert à tous

L’Éco-campus comprend également une Maison de l’orientation, permettant de sensibiliser et d’accompagner le grand public dans l’écoconstruction et la consommation énergétique, mais aussi de soutenir les entreprises de la filière et de valoriser les métiers auprès des scolaires. Espaces sportifs et de loisirs, salles d’exposition et un foyer d’hébergement complètent les installations du complexe.
Ce projet novateur a été le premier à avoir été retenu dans le cadre du Projet d’Investissement d’Avenir de l’État, en Midi-Pyrénées. Il a également bénéficié du soutien financier de la Région.
Un centre ouvert à tous les publics, filles et garçons, diplômés ou non, salariés et demandeurs d’emploi… qui souhaitent acquérir ou améliorer leurs compétences, adapter leurs connaissances, créer leur entreprise ou se reconvertir. « On n’est pas obligé de faire le Tour de France, précise Michel Andrieu, nous offrons à chacun la possibilité d’un parcours adapté et individualisé ».
Marc Pouiol

Image Compagnons- PMassacret. DR