ToulEmploi

Publié le lundi 7 mars 2016 à 11h57min par Ingrid Lemelle

Toulouse : l’ISV aide les agences immobilières à recruter

Publi-information

Une première ! Le fruit d’un partenariat entre l’agence Pôle emploi Occitane, l’Agefos PME et l’Institut Supérieur Vidal. Le 3 février dernier, les trois acteurs ont en effet convié une trentaine de demandeurs d’emploi et une quinzaine d’agences immobilières à se rencontrer…

Ils se connaissent pour travailler régulièrement ensemble au placement de demandeurs d’emploi dans l’immobilier. Via la formation ! Pôle emploi Occitane, l’agence référente du secteur, à Toulouse, collecte en effet les besoins des entreprises spécialisées, sans pouvoir toujours y répondre, faute de candidats correspondant aux profils recherchés. C’est alors que l’Agefos PME intervient, en tant que financeur de formations permettant justement aux demandeurs d’emploi de « coller » aux attentes des recruteurs. « Dans le cadre de Préparations opérationnelles à l’emploi (POE), individuelles ou collectives, ou de contrats de professionnalisation », explique Laurence Meinvieille, conseillère emploi-formation à Agefos PME Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Des actions pour lesquelles l’Opca a recours à l’Institut Supérieur Vidal, à Toulouse. « Notre 3e session de POE au métier de négociateur immobilier vient de s’achever (un cursus de trois mois), et sur les treize personnes que nous avons formées, neuf sont déjà en emploi », souligne Bruno Centomo, responsable recrutement de l’ISV. Un placement « express » ! « Nous préparons et accompagnons nos stagiaires dans leur recherche d’emploi, certains pendant plusieurs mois après la fin de leur formation. »

Lorsque Pôle emploi contacte l’Agefos PME pour savoir si de nouveaux stagiaires sont « sur le marché », seuls quatre candidats peuvent ainsi être présentés. « A l’issue des POE, nous avons l’habitude d’organiser des jobs dating pour faciliter la mise en relation entre candidats et recruteurs, mais cette fois, c’était difficile, d’autant que l’agence avait détecté une quinzaine d’employeurs potentiellement intéressés », rapporte Laurence Meinvieille. L’immobilier semble certes très actif en ce début d’année, et les débouchés, importants.

Une nouvelle POE en 2016

« Nous avons néanmoins proposé d’accueillir un job dating sur notre campus, en l’ouvrant à des demandeurs d’emploi et des candidats à l’alternance », poursuit Bruno Centomo. Familier des attentes des agences, Pôle emploi Occitane a présélectionné une trentaine de demandeurs qui, en plus des stagiaires issus de la dernière POE réalisée par l’institut, ont pu rencontrer une douzaine d’enseignes toulousaines, comme Orpi, Century 21 où la dernière-née, Stéphane Plaza immobilier. Tous ont dû témoigner de leurs aptitudes commerciales en vendant rapidement et efficacement… leur candidature ! Une opération rythmée, mais néanmoins conviviale et très appréciée des participants. « Tous les employeurs étaient ravis, et nous ont confirmé avoir rencontré des profils fort intéressants », rapporte Bruno Centomo. « Les demandeurs d’emploi ont également exprimé leur satisfaction, même si ce job dating avait pour but de pourvoir uniquement des postes en tant qu’agent commercial, comme souvent le cas dans les agences. »

Une action qui pourrait être renouvelée. Une nouvelle session de formation est, dans tous les cas, prévue. « Nous observons une certaine embellie sur le secteur, or ce sont les besoins des entreprises qui déclenchent le financement des formations. Donc, oui, une nouvelle POE de négociateur immobilier sera ouverte cette année », confirme Laurence Meinvieille.

Pour plus d’informations :
www.isv.fr
Tel : 05 61 33 18 60
Pour plus d’info sur les POE :
www.my-poe.com

Photo DR.