ToulEmploi

Publié le lundi 11 février 2019 à 16h27min par Ingrid Lemelle

Toulouse : l’ISCT Business School célèbre ses 25 ans !

Dans ses six formations spécialisées dans le commerce et le marketing, l’Institut supérieur de commerce de Toulouse accueille chaque année 300 jeunes. Elle souhaite désormais développer son offre autour de la digitalisation, et devrait lancer cet été des formations continues pour (...)

Fondé en 1994, l’Institut Supérieur de Commerce de Toulouse (ISCT) est spécialisé dans l’alternance depuis sa création. « Nous avons été parmi les premiers à Toulouse », précise Alain David, le directeur, qui met en avant l’équipe chargée du placement des jeunes dans les entreprises. « En 25 ans, nous avons constitué un véritable réseau et développé des partenariats avec plus de 1000 entreprises locales », indique-t-il. 80 à 90% des entreprises qui accueillent les alternants se situent ainsi dans la métropole toulousaine, et l’ISCT s’appuie autant sur des grands groupes comme Airbus-Stelia, Carrefour, Engie ou Continental, que sur des entreprises en pleine croissance comme Sigfox. L’école assure que 50% des élèves bénéficient de son accompagnement pour trouver leur contrat en alternance. « Les entreprises sont très impliquées dans la formation. Elles proposent de véritables études de cas, accompagnent les jeunes et participent au jury final », explique Alain David.

« Nous voulons garder ce cap de la digitalisation »

Spécialisée dans le commerce et le marketing, l’école propose trois BTS, deux Bachelors (Bac +3) et un MBA (Bac +5). Des cursus qui préparent ses étudiants à occuper à différents métiers : manager commercial, chef des ventes, ingénieur d’affaires, chef de produit ou community manager. Le directeur ajoute que de nombreuses entreprises d’accueil sont par ailleurs implantées à l’international afin de familiariser les alternants (90% des effectifs de l’école) à cet environnement.

En 25 ans, l’ISCT aura donc formé plus de 2500 jeunes sur son campus de Basso Cambo. Et l’institut de se féliciter d’un taux de réussite supérieur à 91% et d’un taux d’insertion de plus de 94% dans les trois mois qui suivent l’obtention du diplôme. « Nous souhaitons poursuivre notre dynamique de développement », assure Alain David. « Nous avons lancé des formations en marketing digital il y a cinq ans, et nous voulons garder ce cap de la digitalisation. Mais l’ISCT doit aussi se renforcer sur l’international et se positionner toujours plus comme une école de commerce. » 2019 sera donc consacrée à la préparation d’un dossier visant à lancer un nouveau MBA. « À terme, nous souhaitons en ouvrir deux ou trois nouveaux », note le directeur. A noter que cet été, l’ISCT va également élargir son offre à la formation continue pour adulte.
Paul Périer

Le coût des formations de l’ISCT suivies en statut initial est compris entre 4770 euros à 6000 euros par an.

Photo HD Media / ISCT.