ToulEmploi

Publié le lundi 22 octobre 2018 à 19h26min par Valérie Ravinet

Toulouse Business School en route pour 2025

François Bonvalet, directeur de TBS, et Philippe Robardey, son président, ont fait un point sur la situation de l’école et ses perspectives. Aujourd’hui dans le Top 50 des business schools européennes, l’école veut continuer à monter en puissance. En ligne de mire : un nouveau campus à Toulouse en (...)

« Ça bouge à TBS », s’enthousiasme le directeur de l’école, François Bonvalet dévoilant une révision stratégique engagée dès le début d’année 2018, préfigurant le plan 2020 – 2025. « Notre objectif est d’être reconnu parmi les meilleures écoles au niveau international. Pour cela, nous avons reformulé nos valeurs et notre mission ». Et le dirigeant d’énoncer toutes une série de mesures pour renforcer ce positionnement : recrutement de professeurs, enseignants et enseignants-chercheurs de haut vol (ils sont 105 aujourd’hui, dont 40% d’origine étrangère), encouragement aux publications et recherche, développement de l’« expérience étudiante », ou encore renforcement de la marque (nouveau site internet, nouveau slogan, nouvelle identité visuelle), et présence accrue sur les réseaux sociaux.

L’école s’est notamment dotée de dix robots de télé-présence, pour des interactions optimisées à distance et va mettre en place une plateforme d’auto-formation à la programmation à disposition de tous les étudiants. Elle va également inaugurer dans les prochaines semaines un nouvel espace collaboratif baptisé « The Kube » (knowledge universal business education) à Toulouse.
Côté entrepreneuriat, l’école confirme aussi le succès de son incubateur TBSeeds, qui, en six ans d’existence, a vu naitre 32 startups, représentant une centaine d’emplois créés.

Deux clusters à vocation internationale

L’effort d’internationalisation de l’école se poursuit également. Sur cinq campus, trois sont situés à l’étranger (Casablanca, Barcelone et Londres). Ils accueillent 5650 étudiants, dont 23% venant de l’étranger. L’école dispose de trois accréditations qui seront renouvelées en 2019. Elle lance deux clusters, l’un autour des nouvelles mobilités des personnes et des biens, sous l’angle de l’aéronautique et du spatial , l’autre autour de la mobilité des données, sous l’angle de la transformation technologique, au travers de l’Intelligence Artificielle et du Big Data. « Aucun secteur n’échappe à ces phénomènes, qui bouleversent les modes de décision », insiste François Bonvalet. Des collaborations avec une dizaine d’entreprises partenaires, dont Cap Genimi, PWC ou encore Continental, ainsi que des partenariats académiques avec des écoles et universités sur tous les continents sont engagés. L’école s’est aussi rapprochée du projet toulousain 3IA. Objectif : irriguer tous les programmes pour développer de nouveaux cours, avec de nouvelles méthodes.

Parmi ses projets, TBS a annoncé la construction d’un nouveau campus à Toulouse, qui sera inauguré en 2025. Une implantation en centre-ville de Toulouse de 33.000m2 (contre 25.000m2 aujourd’hui) qui sera dévoilée au printemps prochain, pour faire de Toulouse le navire amiral d’une flotte d’écoles à la pointe de l’enseignement et de la technologie.

Valérie Ravinet

Sur la photo : TBS quittera son campus toulousain d’ici à 2025 pour un site beaucoup plus spacieux. Photo Christian Rivière - TBS