ToulEmploi

Publié le lundi 2 janvier 2017 à 17h49min par Ingrid Lemelle

Top : l’alternance, l’autre voie du management d’un site industriel

Le domaine du démantèlement nucléaire devrait représenter un volume d’affaires estimé à 220 milliards d’euros dans le monde d’ici à 20 ans. Par ailleurs, hors nucléaire, près de 4000 sites industriels sont à dépolluer et à valoriser en France. Ces deux secteurs représentent un important potentiel d’emplois dans les années à venir.

Le Master 2 Management de l’innovation, option assainissement nucléaire et valorisation des sites industriels, de l’IAE Montpellier aborde ces marchés par le management. Les cours sont dispensés dans l’enceinte de l’école, à l’Institut national des sciences et techniques nucléaires, et dans les bureaux du site nucléaire de Marcoule.

Au programme de cet enseignement : ingénierie du business plan, évaluation, risque et financement de l’innovation, contrôle de gestion, RH, commercial et marketing…
« Cette formation, lancée en 2015 en alternance, s’adressait aux contrats pro. Désormais, et c’est la nouveauté en cette rentrée, elle est ouverte aux apprentis », précise Pascale Lenoir, gestionnaire de ce M2.
Qui peut postuler ? Les étudiants titulaires d’un M1 en management, économie ou gestion, ou d’une formation scientifique ou technique.
A.S.