ToulEmploi

Publié le lundi 11 septembre 2017 à 14h36min par Ingrid Lemelle

Quels sont les industriels qui vont recruter à Baillargues ?

Une quarantaine de contrats en alternance à saisir ! Le 20 septembre prochain, au Pôle Formation des Industries Technologiques Languedoc-Roussillon, à Baillargues, de nombreuses entreprises tenteront de convaincre les jeunes de les rejoindre.

Claude Debize, vous êtes responsable du développement de l’alternance du Pôle Formation des Industries Technologiques Languedoc-Roussillon, à Baillargues, qui organise pour la première fois un speed recruiting. Pourquoi une telle opération ?
Parce que nous observons depuis plusieurs années certaines mutations. L’une d’elle tient à l’attractivité. Il ne suffit certes plus d’avancer des arguments rationnels, comme le job, l’évolution de carrière, le salaire… pour séduire les jeunes. L’émotionnel, c’est-à-dire l’intérêt pour l’activité de l’entreprise, le travail en lui-même… sont tout aussi importants. Et cela passe le plus souvent par l’échange, qui sera privilégié lors de cette opération de speed-recruiting.
L’autre grand changement concerne le calendrier. Les candidatures tardives sont en effet de plus en plus nombreuses, phénomène amplifié cette année par les problèmes d’inscription sur APB.
Avec le concours d’Emploi LR, le Pôle Formation des Industries Technologiques Languedoc-Roussillon a donc souhaité s’adapter à ces évolutions en permettant d’un côté aux recruteurs de rencontrer des candidats qui ont les prérequis nécessaires pour être recrutés en alternance, et de l’autre, aux jeunes qui sont encore à la recherche d’une formation de pouvoir en intégrer une dès cette rentrée.

Quelles sont justement les entreprises qui participeront à votre opération ?
Elles sont très diverses. En taille, puisque nous aurons des TPE comme des grands groupes, mais aussi en termes d’activités. Les secteurs de l’énergie, de la transformation des matières, de la maintenance, du numérique… seront représentés. Les profils recherchés par la trentaine d’entreprises participantes sont également très variés puisqu’ils couvrent l’ensemble de nos formations (le Pôle Formation des Industries Technologiques Languedoc-Roussillon prépare du CAP au niveau Licence Ndlr). Les postes, détaillés sur le site dédié à l’évènement, sont enfin répartis sur tout le territoire.

Pour les jeunes qui seraient intéressés, quelles sont les modalités pour pouvoir participer ?
Leurs candidatures doivent être pré-qualifiées par notre partenaire Emploi LR, c’est-à-dire que les jeunes doivent, dans un premier temps, remplir un formulaire en ligne, renseigner leur dernier diplôme obtenu, leur date de naissance… A ce titre, l’Occitanie expérimente l’entrée en apprentissage jusqu’à 30 ans, une mesure qui ouvrent de nouvelles opportunités, notamment à ceux qui souhaitent changer de voie. Les recruteurs sont en effet friands de candidats plus matures, car plus « rassurants ».
Une fois cette étape remplie, ils seront recontactés par Emploi LR qui validera leur candidature, et si tel est le cas, ils pourront rencontrer jusqu’à six entreprises différentes, le 20 septembre, les entretiens de 7 minutes étant planifiés entre 11h et 13h. Et en amont, ceux qui le souhaiteront pourront se préparer avec des coachs professionnels.

Avez-vous des objectifs chiffrés en matière de retombées ?
Oui, nous estimons que si 70% des postes proposés aboutissent à la signature de contrats, ce sera un succès. Pour nos entreprises, mais aussi pour les jeunes auxquels nous proposons des parcours individualisés, que nous encadrons et que nous accompagnons tout au long de leur parcours. Être formé par le Pôle Formation des Industries Technologiques Languedoc-Roussillon est un très bon tremplin vers l’emploi, puisque 80% de nos jeunes travaillent en CDI six mois après la fin de leur formation.
Propos recueillis par Ingrid Lemelle

Photo Les Industries technologiques DR.


Inscription depuis le site occitanie.jobs
Pour toute question : contact@emploi-lr.com