ToulEmploi

Publié le lundi 28 octobre 2019 à 17h30min par Ingrid Lemelle

Pourquoi la Banque Populaire Occitane recrute-t-elle avec Pôle emploi ?

L’enseigne bancaire recrute beaucoup en région. Et va continuer à le faire. Avec le soutien de Pôle emploi, avec lequel la Banque Populaire Occitanie vient de renouveler sa collaboration pour identifier et diversifier les profils de ses futures recrues.

Cent recrutements en CDI réalisés en 2019, cent autres envisagés pour l’année 2020. La Banque Populaire Occitane poursuit ses embauches à un niveau élevé. Elle active pour ce faire plusieurs leviers (site, réseaux sociaux, forums…), parmi lesquels les services de Pôle emploi. Une collaboration que l’enseigne vient de reconduire jusqu’en 2021.

« Je salue ce partenariat historique, renouvelé et inédit dans le secteur bancaire et sur le territoire », a alors déclaré Serge Lemaître, le directeur régional de Pôle emploi Occitanie, l’opérateur agissant de différentes manières pour accompagner les besoins de l’enseigne. Il alimente sa « candidathèque » en diffusant ses offres, et sensibilise les demandeurs d’emploi à ses opportunités d’insertion, notamment lors des forums et ateliers professionnels auxquels la banque est invitée à participer.

46 alternants à la rentrée 2019

« Nous recherchons des profils différents pour accompagner notre développement et notre expertise sur les huit départements de notre territoire régional. Ce partenariat nous permet d’élargir le type de profils recherchés et de disposer d’un vivier de candidats de qualité », souligne Philippe Gibaud, directeur de ressources humaines de la Banque Populaire. Des candidats aux profils diversifiés donc, mais qui doivent cependant être animés du goût de la relation client, motivés par les challenges et la réussite collective. Pour briguer les postes proposés par l’enseigne, à savoir ceux de conseiller de clientèle particuliers ou professionnels, et ceux relevant des fonctions supports pour ses trois sites centraux, un niveau d’études Bac +3 à Bac +5 est par ailleurs requis.

La Banque Populaire Occitane continue en outre à miser sur la formation. « A l’image de la rentrée 2019 (46 jeunes intégrés en Licence ou Master 2), l’accent sera mis sur l’alternance en lien avec la nouvelle loi sur la formation professionnelle. A cet effet, la Banque a tissé des partenariats avec le Centre de formation de la profession bancaire (CFPB) de Labège, la Chambre de commerce et d’industrie de Cahors ou le Difcam d’Albi », note l’entreprise. Des jeunes qu’elle forme dans l’espoir de les garder une fois diplômés, la fidélisation des collaborateurs étant un axe majeur de la gestion de ses RH. Elle consacre d’ailleurs 7% de sa masse salariale dans leur formation pour les accompagner dans leur évolution professionnelle. Chaque année, elle organise 500 mobilités fonctionnelles ou géographiques.
Ingrid Lemelle

Sur la photo : Serge Lemaitre (à gauche), directeur régional de Pôle emploi Occitanie, et Philippe Gibaud, directeur de ressources humaines de la Banque Populaire, lors du renouvellement du prtenariat entre les deux structures. Photo DR.