ToulEmploi

Publié le lundi 24 juin 2019 à 19h30min par Agnès Fremiot

Pour ses vingt ans, Epitech Toulouse élargit son offre de formation

À la rentrée 2019, Epitech Toulouse proposera une nouvelle formation de développeur destinée aux personnes en reconversion professionnelle : la Coding Academy. En 2020, c’est un cursus de deux ans qui verra le jour pour les personnes dès 18 ans titulaires ou non du Bac.

Epitech Toulouse vient de fêter ses vingt ans. L’école va continuer d’innover à la rentrée en proposant des enseignements résolument tournés vers la professionnalisation. « Le programme grande école, notre formation phare, évolue légèrement chaque année. Elle se décline en cinq ans, avec notamment une quatrième année réalisée à l’international, en partenariat avec 82 universités qui amènent chacune une couleur différente aux cursus de nos étudiants », explique Corentin Peyrot des Gachons, directeur du développement régional de l’école. « Nous l’actualisons, dès la rentrée 2019, en proposant un MSC pro. »

Une formation qui permet à des étudiants venus d’autres horizons d’intégrer l’école directement en troisième ou en quatrième année, et de réaliser leurs cursus en alternance. « Nous ciblons des élèves de BTS par exemple qui ont envie de continuer leurs études. C’est aussi une manière de répondre aux demandes de l’écosystème local, qui a besoin de compétences techniques. »

Dans cette même optique, l’école va également accueillir dès le mois d’octobre la Coding Academy, une formation qui s’adresse cette fois aux personnes en reconversion professionnelle. « Nous allons proposer trois sessions par an en octobre, février et juin. Il s’agira de quatre mois de formation intensive, soit dix heures d’enseignement par jour qui demanderont énormément de travail et d’engagement », détaille Corentin Peyrot des Gachons. À la clé, une certification de Concepteur développeur web et mobile.

Une insertion professionnelle supérieure à 90%

Déjà testée à Paris et Lyon, cette formule affiche un taux d’insertion professionnelle de 94%. Quinze places seront ouvertes par session. Les candidats seront jugés sur leur motivation, leur projet et leur capacité à supporter un tel rythme. « Nous n’exigeons aucun prérequis. Nous recherchons avant tout des têtes bien faites dotées d’une certaine logique et qui, dans l’idéal, ont déjà travaillé avec l’informatique. »

Pour se différencier des autres formations de ce type qui se multiplient, Epitech met en avant le volume horaire et son important niveau d’insertion, surtout pour des personnes qui n’avaient jamais codé auparavant. « Nous appliquons également notre pédagogie originale par le projet », note Corentin Peyrot des Gachons.

Dès 2020, un autre parcours professionnalisant verra le jour dans l’école, cette fois destiné aux personnes dès 18 ans avec ou sans le Bac : la Web@adémie. Il se déroulera cette fois sur deux ans, avec une première année très soutenue de 1200 heures de cours, et une seconde dispensée en alternance. « Nous prenons ce virage pour répondre aux besoins des entreprises, qui recherchent des profils un peu plus exécutants, capables de travailler en autonomie », conclut le directeur du développement régional de l’école.
Agnès Frémiot

Sur la photo : Epitech Toulouse vient de fêter ses vingt ans d’existence. Photo Epitech DR.