ToulEmploi

Publié le lundi 13 février 2017 à 19h17min par Ingrid Lemelle

Pôle emploi Occitanie à l’heure du jugement

Retour à l’emploi, satisfaction des demandeurs d’emploi, y compris sur leur indemnisation, satisfaction des entreprises… la performance de Pôle emploi est régulièrement mesurée. Le point sur les bons résultats obtenus par la direction régionale.

La convention tripartite 2015-2018 entre l’État, l’Unédic et Pôle emploi avait fixé le cap. Des orientations et des objectifs à atteindre. mais aussi des indicateurs pour mesurer régulièrement l’évolution de la performance des services rendus par Pôle emploi. A l’échelle nationale, régionale, mais également à l’échelle de chaque agence, ces indicateurs sont désormais accessibles sur le site . Le 8 février dernier, Serge Lemaître, directeur de Pôle emploi Occitanie, dressait son bilan annuel : « Sur les onze indicateurs fixés par la convention, dix cibles ont été atteintes dans la région, en 2016. Les objectifs annexes, sur le plan »500.000 formations« supplémentaires pour les demandeurs d’emploi (lire notre article du 30 janvier 2017) et sur la prescription de contrats aidés, ont également été remplis. »

Premier point abordé par le directeur régional, l’indemnisation : « C’est une mission essentielle de Pôle emploi, qu’on oublie souvent, mais l’indemnisation des demandeurs d’emploi représente tout de même 3,1 milliards d’euros versés chaque année en Occitanie. On comprend dès lors l’importance d’être performants dans ce domaine. » Or sur ce point, les demandeurs d’emploi se déclarent très largement satisfaits (à 94,3% sur les délais, à 95% sur la conformité de l’allocation…). Plébiscite également du côté des services apportés par Pôle emploi, tant en matière d’accueil en agence, des contacts par mail, de l’offre digitale ou des formations suivies. Seul bémol, l’accompagnement.

Huit entreprises sur dix sont satisfaites

« Le taux de satisfaction est de 63,9%, c’est-à-dire en deçà de notre objectif de 67,5%. Nous observons que les demandeurs d’emploi se déclarent surtout critiques quant à l’information reçue en matière de marché du travail et aux propositions d’offres d’emploi et de formations », rapporte Serge Lemaître. « Ce que nous notons également, c’est que le taux de satisfaction est proportionnel au nombre de contacts que le demandeur d’emploi a avec son conseiller. Nous avons ainsi l’ambition de continuer à augmenter chaque année le nombre de personnes suivies en accompagnement renforcé. » Près de 50.000 demandeurs d’emploi en ont bénéficié en 2016, en hausse de 19% sur un an. Environ 7500 personnes de plus devraient être concernées cette année.

Invitées, elles aussi, à juger la qualité des services rendus par Pôle emploi, les entreprises se déclarent en revanche très satisfaites (davantage qu’au national). En matière d’accompagnement de leurs recrutements et de postes pourvus, environ huit entreprises sur dix jugent que le contrat est rempli. Mieux, Pôle emploi Occitanie progresse de quasiment dix points sur chaque indicateur. « Le résultat de la spécialisation de nos 470 conseillers entreprises, particulièrement actifs auprès des TPE, très nombreuses dans la région », analyse le directeur. Reste que la performance de l’opérateur se mesure surtout à sa capacité à repositionner les chômeurs sur le marché du travail. Les résultats sont là encore en progression. plus de 376.000 retours à l’emploi ont été enregistrés l’année dernière, le nombre de chômeurs de longue durée a légèrement diminué, et la proportion de personnes ayant accédé à un emploi à l’issue d’une formation prescrite par Pôle emploi progresse. De bons résultats, qu’il faudra conforter cette année.
Ingrid Lemelle

Sur la photo : Plus les demandeurs d’emploi ont de contacts avec leur conseiller, plus ils se déclarent satisfait de l’accompagnement de Pôle emploi. Photo Pôle emploi DR.