ToulEmploi

Publié le lundi 8 avril 2019 à 19h02min par Ingrid Lemelle

Occitanie : en 2019, EDF recrute sur tous les fronts

Le groupe EDF affiche une très forte dynamique de recrutements en 2019 avec 400 CDI et 436 contrats en alternance à pourvoir dans toute l’Occitanie.

Avec plus de 9100 collaborateurs, et une présence disséminée sur chacun des départements d’Occitanie, EDF dispose d’une implantation importante au travers de sa maison mère et de ses différentes filiales (EDF renouvelables, Enedis, Dalkia, Socodei, Citelumn et RTE). « Nous avons quatre bassins d’emploi importants et un tiers de nos effectifs est situé en Haute Garonne », décrit Anne-Lyse Quatorze, la déléguée emploi pour le groupe en Occitanie.

EDF annonce pour l’année 2019 une très forte dynamique d’embauches, notamment auprès de ses filiales services comme Dalkia. Le groupe a ainsi programmé 400 recrutements en CDI et 436 en alternance. Côté profils, la demande concerne principalement les techniciens d’exploitations, spécialistes de réseaux thermiques, chaleur, maintenance et téléconduite. « 85% des postes visent des titulaires de Bac pro à Bac +3 ; et 15% des Bac +5, principalement des ingénieurs », décrit-elle.

Anne-Lyse Quatorze rappelle toute l’importance qu’elle accorde aux « soft skills » des candidats. « Nous nous assurons de pouvoir leur offrir des possibilités d’évolution, au-delà des compétences techniques indispensables, nous sommes très attentifs aux compétences humaines. La capacité d’adaptation et la curiosité sont des critères importants. Nous essayons de détecter des gens qui seraient susceptibles, au cours de leur carrière, de passer des éoliennes à l’hydraulique ou au commercial. »

Une pénurie de candidats

Dans certaines spécialités (comme la chaudronnerie) ou zones géographiques éloignées des pôles urbains (tels l’Ariège ou la Lozère), le groupe peine cependant à recruter. De même, les Bac +2/+3, nombreux à opter pour la poursuite d’études, manquent souvent à l’appel. A l’instar des femmes.
Chaque année, EDF recrute des collaboratrices, qui représentent 15 à 18% des entrants. Il s’appuie notamment sur les différents sites du Campus des métiers et des qualifications en lien avec l’énergie. Hydraulique à Tarbes, du bâtiment à Montpellier, relatif à la gestion des déchets à Bagnols sur Cèze.
Le groupe a également expérimenté l’année dernière une session de « speed-dating » à destination des alternants sortants. Objectif ? Les convaincre de poursuivre en CDI.
Béatrice Girard

Pour postuler : www.edf.fr/edf-recrute

Crédit Photo : EDF Pascal Rondeau.

1 Commentaire

Répondre à cet article