ToulEmploi

Publié le lundi 12 novembre 2018 à 18h12min par Ingrid Lemelle

Occitanie : Comment Solutia prend-t-elle soin de la qualité de vie au travail ?

Solutia, société spécialisée dans les services à la personne, poursuit sa croissance, mais peine à trouver des profils pour ses huit agences de Montpellier, Nîmes, Béziers, Narbonne, Carcassonne, Toulouse Ouest, Toulouse Est et Toulouse. En 2018, ce sont 120 postes qui devront pourtant trouver (...)

« Nous proposons à la fois des contrats autour de ce que nous appelons le confort (ménage, repassage, garde d’enfants, jardinage…) et pour le maintien à domicile des personnes âgées. Nous embauchons principalement des aides à domicile, des gardes d’enfants, et des auxiliaires de vie », explique Bruno Cazala, le directeur de Solutia Toulouse. 120 personnes seront ainsi recrutées cette année, par les huit agences que compte l’entreprise en Occitanie. Une entreprise qui doit certes renforcer ses équipes afin d’accompagner son développement.

Formations, frais de déplacement, bonus qualité…

Le savoir-être est primordial dans le process de recrutement, à commencer par le « bon sens », l’écoute du client, l’ouverture d’esprit, et la capacité à travailler en équipe. « Nous mettons en avant la qualité et notre service premium. Nous avons donc besoin de salariés motivés. » Pour le savoir-faire, une expérience de un à trois ans est exigée, validée après un entretien téléphonique avec les précédents employeurs. Un diplôme d’Assistant de vie aux familles est un plus pour les aides à domicile. Quant à la garde d’enfants, le Bafa et une certification sur les premiers secours sont très fortement appréciés. « Si la personne maîtrise en plus l’anglais ou l’espagnol, c’est génial », s’enthousiasme Bruno Cazala. Ces métiers sont d’ailleurs ouverts aux étudiants. Pour les métiers du maintien à domicile, la porte d’entrée est le Diplôme d’État d’Auxiliaire de vie sociale (DEAVS).

Pour tenter de régler ses problématiques de recrutement, Solutia travaille depuis quelques mois sur sa marque employeur. « Nous mettons donc en avant nos métiers sur les réseaux sociaux. Nous travaillons, en outre, de plus en plus sur la qualité de vie au travail », détaille Bruno Cazala. Chaque salarié est ainsi amené à suivre une dizaine de formations : posture, gestion du stress, bientraitance… L’enseigne met aussi en avant sa politique salariale et ses contrats en CDI. « Nous payons les frais de déplacement et nous offrons des bonus qualité deux fois par an. » Grâce à la territorialisation des agences, le prestataire s’organise pour limiter les trajets entre les missions. Solutia évoque enfin de possibles évolutions vers les postes d’encadrement. « Notre réseau se développe et se construit. Nous avons besoin de personnes qui ont connu le terrain. »
Agnès Frémiot

Postulez sur www.solutia-domicile.com

Photo Fotolia.