ToulEmploi

Publié le lundi 3 décembre 2018 à 21h11min par Béatrice Girard

Occitanie : 6 millions d’euros pour accompagner PME et TPE dans leur politique RH

La collectivité déploie une offre de services « ressources humaines » à destination des entreprises. Les PME et TPE sont particulièrement concernées par ce dispositif d’aide au recrutement et à la formation.

Comment recruter, former, trouver les bons financements, quand on est patron et non DRH ? Ces questions peuvent facilement tourner au casse-tête en particulier pour les dirigeants de PME ou TPE, qui manquent de temps et ne disposent pas toujours d’un service dédié aux ressources humaines.
Fort de ce constat, et dans le cadre de ses compétences en matière de développement économique, la Région Occitanie vient de mettre en œuvre un dispositif consacré aux ressources humaines à destination de ces entreprises.

« L’Occitanie est la première région en matière de création d’emplois avec 300.000 offres chaque année et aussi la plus dynamique sur le plan démographique, avec 22.000 nouveaux actifs par an, nous nous devons donc d’être efficaces en termes de création d’emplois », a expliqué Emmanuelle Gazel, la vice-présidente de la Région, en charge de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’apprentissage, lors de la présentation de ce dispositif à Toulouse.

La Région vient donc d’affecter un budget de 6 millions d’euros à ces questions, axés sur des diagnostics RH, de l’aide au recrutement et des aides collectives. « Il s’agit d’une offre de proximité, déployée sur les 18 bassins d’emplois de notre territoire que nous avons conçue en partenariat et de manière complémentaire avec Pôle emploi, les OPCA, les clusters », a précisé Hugo Douard, le directeur délégué emploi formation à la Région.

Numéro vert et pass conseil RH

Basée sur quatre axes : l’information aux entreprises, un pré-diagnostic en matière de ressources humaines, le développement des compétences au sein de l’entreprise et l’accompagnement au recrutement ; cette offre de services permet un premier niveau d’information avec un numéro vert (le 08 00 00 70 70). Objectif ? Permettre aux entreprises de se renseigner sur les aides auxquelles elles peuvent prétendre.

Le dispositif propose ensuite un Pass conseil RH. Entièrement pris en charge par la région, il se déroule sur deux demi-journées et permet, notamment aux petites entreprises, de faire émerger leurs besoins. C’est grâce à ce dispositif que Laurent Bernier, président de CTDI, une PME industrielle située à Aucamville a bâtit son dispositif de recrutements pour les prochains mois. « Mon entreprise, spécialisée en hydraulique, nécessite une main d’œuvre très spécifique et qualifiée, décrit le dirigeant. Mais, j’ai été confronté récemment à plusieurs départs de collaborateurs que j’ai eu du mal à remplacer. Grâce au Pass conseil RH j’ai établi mon plan d’action et je vais le mettre en œuvre dès 2019. »

Développer les compétences

Le dispositif régional, qui n’est pas une aide directe à l’entreprise, mais transite par un porteur de projet (OPCA, fonds de formation, chambres consulaires…), vise aussi à favoriser le maintien des compétences des salariés et à les développer. Ainsi, un dirigeant de TPE peut être aidé à structurer son entreprise avec des formations d’aide à la reconversion ou à la transition numérique…
La Région propose enfin des contrats d’appui aux RH, missions d’expertises réalisées par des cabinets extérieurs, et prises en charges à hauteur de 50% dans la limite de 2000 euros par jour.

Le dernier volet du dispositif concerne les accompagnements au recrutement de salariés et d’apprentis, destinés notamment aux entreprises situées en zones rurales ou péri urbaines, qui manquent d’attractivité. Elle s’appuie notamment sur une application, AnieE, qui connecte entreprises et candidats apprentis en fonction de la compatibilité des profils.
Béatrice Girard

Photo DR.