ToulEmploi

Publié le lundi 23 novembre 2015 à 09h28min par Ingrid Lemelle

« Nanoproof »

Tel est le nom d’une nouvelle méthode de marquage, réalisée à l’aide de nanoparticules invisibles, issue d’un transfert de technologie entre le Laboratoire de Physique et des Nano-Objets (LPCNO – CNRS / Insa / UPS), et deux ingénieurs fraîchement diplômés.

Développée et commercialisée par Nanolike, une start-up toulousaine, sa première application consiste à sécuriser les diplômes des ingénieurs de l’Insa Toulouse. Le 21 novembre dernier, les nouveaux ingénieurs ont en effet reçu une carte « attestant l’obtention du diplôme ». Une « réponse à de très nombreuses demandes des entreprises, de garantir aux DRH le parcours des ingénieurs recrutés », souligne l’Insa.