ToulEmploi

Publié le lundi 14 novembre 2016 à 17h05min par Agnès Fremiot

Magellium et Artal recrutent, avez-vous le profil ?

Artal et Magellium, deux PME toulousaines, viennent de se rapprocher pour proposer une offre clé en main à leurs clients des secteurs du spatial, de l’aéronautique et de la défense. Pierre Duverneuil, le président de ce nouveau groupe, nous présente ses perspectives de (...)

Pierre Duverneuil, pourriez-vous nous présenter les activités de votre groupe ?
Magellium et Artal sont deux sociétés très complémentaires. Artal travaille sur le logiciel industriel dans les domaines du spatial, de l’aéronautique et de la défense, et Magellium évolue sur une niche de marché, orientée autour de l’imagerie satellite. Ce rapprochement nous permet aujourd’hui de devenir une ETI (entreprise de taille intermédiaire) en capacité de proposer à nos clients un système clé en main. En rassemblant nos compétences, nos perspectives s’envolent et nous bénéficions de plus de potentialités. Concrètement, nous comptons désormais 250 ingénieurs pour un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros avec une présence à l’export.

Ce rapprochement s’accompagne de recrutements. Pouvez-nous en dire plus sur ce point ?
Notre nouveau groupe a déjà emporté un contrat majeur, ce qui nous impose d’embaucher. Le recrutement est un enjeu crucial pour nos deux sociétés. Nous cherchons une quinzaine de personnes pour combler les besoins créés par cette opération, dont dix très rapidement. Nous recrutons des informaticiens de niveau Bac +5. Je précise que nous sommes très exigeants dans nos embauches. Nous voulons des candidats motivés, prêts à travailler en équipe avec un bon niveau technique.

Quels sont les profils qui correspondent à vos exigences ?
Le diplôme et l’expérience pèsent peu, tout comme l’expérience. Nous embauchons à parts égales des débutants et des experts, qui peuvent aussi bien être issus de l’Insa, de l’Enseeiht, que de Paul Sabatier. Nous les formerons en interne aux spécificités de chaque entreprise – ingénierie logicielle chez Artal et traitement d’images chez Magellium - pour les positionner au plus vite sur des projets. C’est avant tout l’esprit d’équipe et la volonté d’apprendre qui comptent. Nous apprécions les têtes bien faites.

Pourquoi préférer votre société à une autre dans le domaine informatique ?
Nous savons que nos principaux concurrents sont les SS2I, mais je tiens à attirer l’attention des candidats sur le fait que nous sommes une PME avec un esprit familial. Et surtout, le rapprochement de nos deux sociétés marquent le début d’une aventure à laquelle nos salariés vont prendre part. Il illustre également notre dynamisme.
Notre autre force c’est d’être à l’écoute. Nous mettons en avant la R&D et nous avons un process interne qui permet de recueillir les idées de nos ingénieurs. Ils pourront ensuite, si elles sont retenues, les mener à bien, et participer à leur développement. Nous proposons la vie au travail, et nous aimons donner du sens à ce que nous faisons.
Propos recueillis par Agnès Frémiot

Pour candidater : recrutement@artal.fr

Sur la photo : Pierre Duverneuil, le président du groupe formé par Artal et Magellium. DR.