ToulEmploi

Publié le lundi 23 janvier 2017 à 15h15min par Ingrid Lemelle

« Les managers sont devenus des coachs »

Quelles sont les problématiques qui se posent aujourd’hui aux managers ? Gérer l’humain. Marie-Agnès Dillenseger, responsable du pôle Management et Projets RH et associée d’Umanove, dresse le bilan d’une action menée auprès de 250 hommes et femmes…

"Ces dernières années, les services ressources humaines se sont considérablement réduits et ont été happés par la mise en œuvre d’accords et autres obligations légales. Les fonctions RH traditionnelles se sont ainsi progressivement reportées sur les managers, dont la formation (écoles de commerce, d’ingénieur…) les a finalement peu préparé à gérer l’humain. Dans le cadre de notre formation de co-développement managérial, nous avons ainsi pu observer qu’il s’agissait d’une préoccupation majeure. Issus du monde industriel, les 250 managers que nous avons accompagnés en 2016, de tout âge et de strate, nous ont en effet exposé des problématiques de diverses natures, mais toutes traduisaient cette difficulté à appréhender l’humain.

En développement personnel et améliorations des relations au travail

L’analyse des "contrats de consultation" exposés par les participants, nous a permis de dresser plusieurs familles de problématiques, la principale (à 30%) étant constituée de ces "managers coachs" dont la priorité est d’accompagner l’évolution de leurs collaborateurs (valorisation et développement des compétences…). Ils sont généralement inscrits dans des organisations matures, avec des orientations assez claires, mais soumises à des objectifs de performance très élevés. Or c’est précisément cette pression qui les conduit à être attentifs à ce que chacun puisse donner le meilleur de lui-même. La "résolution de conflit", le "volet RH" (salaire, handicap, diversité…) et "l’organisation du travail", qui constituent les trois familles suivantes, sont le reflet de problématiques individuelles, que les managers souhaitent résoudre dans un souci d’optimisation.

Lorsqu’une organisation connaît en revanche une période de turbulences, d’incertitude, les managers s’inscrivent dans une approche collective des problèmes. Ils peuvent concerner directement leurs relations verticales ou horizontales avec les autres managers au sein de leur entreprise. La hiérarchie des priorités s’inverse alors au profit de "l’adhésion au changement", l’organisation", "la cohésion"… qui arrivent cette fois loin devant le "volet RH" ou le "coaching".
Dans tous les cas, les managers témoignent d’un véritable besoin d’accompagnement pour acquérir cette posture de « coach ». Un besoin qui s’annonce croissant…"

Marie-Agnès Dillenseger, responsable du pôle Management et Projets RH et associée d’Umanove

Photo DR.