ToulEmploi

Publié le lundi 19 juin 2017 à 10h21min par Ingrid Lemelle

Le réseau Biocoop recherche des talents natures

Le réseau Biocoop poursuit son expansion en Occitanie et recrute pour ses ouvertures. Il recherche avant tout des candidats sensibilisés aux problématiques du bio ou à celles de l’économie sociale et solidaire.

Le réseau Biocoop continue de mailler le territoire occitan. En 2017, trois nouvelles ouvertures de magasins sont prévues dans l’agglomération toulousaine à Fronton, Blagnac et Saint-Orens. Entre dix et vingt embauches sont envisagées pour accompagner chacune de ces trois implantations. Mais les autres boutiques de la région, celles des centres-villes notamment, devraient recruter également en fonction du turn-over de leurs équipes. « Nous avons un peu plus de départs dans le centre car nous embauchons des jeunes et des étudiants qui ont tendance à bouger. C’est peut-être moins vrai dans la périphérie », note Sylvie Delpech, gérante des magasins toulousains.

Un catalogue de formations riche et diversifié

Les nouvelles boutiques vont rechercher des managers ou des adjoints de niveau agent de maîtrise, des responsables de rayons (fruits et légumes, ultra-frais, épicerie, compléments alimentaires et cosmétiques) avec de l’expérience dans le métier ou dans l’agriculture biologique, et des employés polyvalents qui pourront intervenir dans tous les secteurs des magasins. « Nos salariés sont amenés à faire le ménage, la caisse ou du rangement. Le management est très participatif au sein du réseau Biocoop », poursuit Sylvie Delpech. Pour rejoindre l’enseigne, une première expérience en lien avec l’économie sociale et solidaire, des engagements associatifs et un intérêt certain pour l’agriculture biologique sont des prérequis indispensables. « Nous sommes différents des autres réseaux, nos clients recherchent un véritable conseil et un accompagnement. Nous sommes donc attentifs aux parcours de vie et à ce que les gens font à côté. Une candidature dans laquelle ne figurerait pas le mot bio serait étrange pour nous. » Des études en agronomie, des compétences autour du vin ou de la naturopathie sont des plus.

Les salariés disposent d’un catalogue de formations spécifique à ces métiers. « Certaines sont obligatoires avant de démarrer (normes de sécurité ou hygiène alimentaire), mais nous en proposons aussi autour de l’univers du bio et de ses produits », souligne Sylvie Delpech. Biocoop met aussi en avant ses ressources humaines différenciantes pour attirer les talents. « Nos salariés sont embauchés à Smic + 10%, et nous respectons les plannings, afin qu’ils aient une vie stable et équilibrée. » Les frais de mutuelle et de transport sont aussi pris en charge à 100% par l’enseigne.
Agnès Frémiot

Postulez sur www.biocoop.fr

Sur la photo : Les nouvelles boutiques vont rechercher des managers ou des adjoints de niveau agent de maîtrise, des responsables de rayons. Photo Hélène Ressayres - ToulEmploi.

2 Commentaires

Répondre à cet article