ToulEmploi

Publié le lundi 1er août 2016 à 11h50min par Agnès Fremiot

La première formation dédiée à l’Internet des objets sera toulousaine !

Article diffusé le 26 octobre 2015

Pour répondre aux besoins des entreprises, l’IUT Paul Sabatier va mettre en place, à la rentrée 2016, la première formation dédiée aux objets connectés.

Des entreprises comme Sigfox ont fait de Toulouse l’une des capitales françaises dans le secteur des objets connectés. A l’horizon 2016, la première formation dédiée à cette thématique devrait voir le jour à l’Université Paul Sabatier. « Toutes les entreprises de l’Iot Valley sont à la recherche de ce genre de compétences aujourd’hui », assurent David Dubuc et Laurent Escotte, à l’origine du projet. « Les grandes groupes, qui utilisent de plus en plus ces technologies, vont également avoir besoin de former leurs salariés pour donner naissance au technicien 3.0, capable d’intervenir sur les objets et les réseaux. » C’est l’IUT Paul Sabatier, notamment spécialisé dans le domaine des radiofréquences, qui est à l’origine de ce cursus. « Nous avons répondu à un appel à projet de l’Idex sur cette thématique, avec plusieurs partenaires universitaires avec lesquels nous nous sommes associés », explique Laurent Escotte. « Nous avons notamment travaillé avec l’IUT de Blagnac, l’Insa Toulouse et l’Université Jean Jaurès. Nous avons également sollicité des entreprises Sigfox et Intesens, qui ont souhaité s’impliquer en participant aux interventions pédagogiques et en mettant à disposition du matériel pour les travaux pratiques. »

E-learning et formation pratique sur site

Cette formation va se positionner sur trois thématiques : les radiofréquences, les réseaux, et l’informatique. Elle sera concrètement destinée à des salariés et des demandeurs d’emploi désireux d’acquérir des compétences complémentaires. « Nous visons un niveau qui va des techniciens aux ingénieurs, et nous nous adressons à des électroniciens et à des informaticiens, qui veulent se spécialiser dans les objets connectés et la radiofréquence. » La formation sera composée de 12 modules de 32 heures, scindés en 16 heures d’apprentissage théorique et 16 heures de formation technique. La théorie sera dispensée en e-learning, et la partie technique se déroulera au sein des différents établissements partenaires notamment sur le site de l’IUT Génie électrique, ou à l’IUT de Blagnac qui mettra sa "maison intelligente" à disposition. « Les apprenants pourront définir leur parcours de formation, qui ne sera pas sanctionné par un diplôme, mais un certificat attestant qu’ils ont bien suivi les cursus », conclut David Dubuc.
La formation sera mise en place à la rentrée 2016. Elle devrait proposer des sessions tout au long de l’année, avec des groupes d’une dizaine d’apprenants.
Agnès Frémiot

Image Morganimation - Fotolia.