ToulEmploi

Publié le lundi 22 avril 2019 à 09h27min par Ingrid Lemelle

La boucherie aiguise les appétits dans le Lot et l’Ariège

Depuis la rentrée 2018, l’École des métiers du Lot propose un Brevet professionnel Boucher en apprentissage. Il a été créé à la demande de la profession, afin que les titulaires du CAP puissent se perfectionner sans avoir à quitter le département. Il reflète également le regain en popularité de ce métier parmi les jeunes, mais aussi chez les adultes en reconversion professionnelle.

Ces deux années complémentaires apportent aux futurs diplômés des techniques et un professionnalisme bien supérieur à celui du CAP. En plus de la technicité, les apprenants se forment par exemple à la gestion et à la comptabilité. Ils sont ensuite titulaires de quatre ans d’expérience dans la boucherie et peuvent espérer ouvrir leur propre commerce, exercer dans l’industrie agroalimentaire ou plus classiquement travailler en boucherie.

Les débouchés sont quasi assurés pour les diplômés face aux demandes en main d’œuvre croissante de la profession. À noter que ce Brevet professionnel est également proposé au CFA des métiers de l’Ariège depuis la rentrée.