ToulEmploi

Publié le lundi 5 novembre 2018 à 19h06min par Isabelle Meijers

L’apprentissage fait sa rentrée à TSE

Suivre un cursus en apprentissage à la TSE, c’est désormais possible. Le master 2 en statistique et économétrie propose cette nouvelle formule qui présente des avantages à la fois pour les étudiants et les entreprises.

Depuis septembre dernier, le Master 2 Statistique et économétrie de la TSE (Toulouse School of Economics) est ouvert à l’apprentissage. Une première pour l’école d’économie. « La possibilité de réaliser ce Master en contrat de professionnalisation existait déjà depuis cinq années. Mais le contrat d’apprentissage, rattaché au CFA Midisup, nous permet aujourd’hui d’attirer plus d’entreprises », explique Anne Ruiz-Gazen, responsable pédagogique de la formation. D’ores et déjà, des sociétés telles qu’Airbus, Air France, la centrale d’achats des centres Leclerc, Ubisoft, des banques ou l’assureur Axa font partie des entreprises partenaires. De manière pratique, les étudiants répartissent leur semaine entre trois jours d’enseignement théorique à l’université, et deux jours en entreprise, pour lesquels ils perçoivent un salaire. Un avantage non négligeable qui permet de couvrir le coût de la formation qui s’élève à 5500 euros l’année, hors frais d’inscription à l’université de 300 euros.

Les étudiants en apprentissage plus pertinents

« Les étudiants qui choisissent l’alternance présentent souvent une plus grande maturité dans leur parcours académique. Leurs analyses sont plus pertinentes car ils perçoivent tout de suite l’intérêt de l’enseignement appliqué en entreprise », souligne Anne Ruiz-Gazen. Sur près de 45 étudiants qui ont intégré ce cursus cette année, une vingtaine a choisi l’alternance. Un chiffre qui devrait augmenter à l’avenir grâce à la proposition du contrat d’apprentissage.

La formation prépare à des postes de cadres Data Scientists (spécialistes de la science de la donnée) dans les banques, les sociétés d’assurance, les cabinets de conseil ou les services marketing. Une profession en plein boom actuellement ce qui explique le taux d’insertion à six mois, lequel avoisine les 98%. « Vers la fin août, alors que les stages ne sont pas encore terminés, près de 80% des étudiants ont déjà reçu une proposition », confirme Anne Ruiz-Gazen.

Pour candidater, rendez-vous sur le site de la TSE. Le préalable est d’être diplômé d’un Master 1 en économétrie ou en mathématiques appliquées orientées statistiques. Forte de son succès à TSE, la formule du contrat d’apprentissage fait des émules. Elle devrait être prochainement proposée en Master 2 Économie appliquée.
Isabelle Meijers

Sur la photo : « Les étudiants qui choisissent l’alternance présentent souvent une plus grande maturité dans leur parcours académique », estime Anne Ruiz-Gazen. Photo TSE DR.