ToulEmploi

Publié le lundi 11 février 2019 à 11h02min par Ingrid Lemelle

« Illectronisme »

Qualificatif qui s’applique aux personnes qui ne maîtrisent pas ou mal les outils informatiques. L’illectronisme toucherait, selon une étude du CSA, 23% des Français. Un handicap dans de nombreux domaines de la vie quotidienne, notamment la recherche d’emploi.

Afin de réduire cette fracture numérique, le gouvernement a annoncé vouloir investir entre 75 et 100 millions d’euros au cours des prochaines années, ce qui permettrait de former 1,5 million de personnes. Cette aide prendra la forme de « pass numériques », correspondant à 10 à 20 heures de formation, délivrés par Pôle emploi, mais aussi la Caisse d’allocations familiales, l’assurance maladie, et les collectivités. Un plan qui commence à être déployé en Occitanie.

Acteurs associatifs et privés se sont également engagés de longue date dans cette démarche. Parmi eux, le géant Google, Google France ayant récemment dévoilé les nouvelles trois villes dans lesquelles seraient implantés ses futurs « Ateliers Numériques ». Il s’agit de Nancy, Saint-Etienne et Montpellier, dont les habitants, particuliers ou professionnels, pourront bénéficier de ses formation gratuites.