ToulEmploi

Publié le lundi 28 mars 2016 à 11h39min par Ingrid Lemelle

Figeac Aero ne cesse de grandir… et de recruter !

Sous-traitant de rang 1 spécialisé dans l’usinage et l’assemblage de pièces aéronautiques, Figeac Aero poursuit son développement et devrait recruter, de nouveau, une centaine de personnes cette année. Des personnes qui souhaitent s’investir à long terme…

Spécialisée dans la production de pièces de structures en alliages légers et en métaux durs de moteurs, de trains d’atterrissage et de sous-ensembles aéronautiques, Figeac Aero compte près de 1800 salariés, dont 1050 sur son site principal de Figeac, dans le Lot. Avec un carnet de commandes de 3,7 milliards d’euros, le sous-traitant ne cesse de grandir.

Cette année, une centaine de personnes va être embauchée. Les postes à pourvoir concernent des opérateurs-régleurs machine à commande numérique, des monteurs, des contrôleurs, des techniciens de maintenance spécialisés CN, des ingénieurs et des techniciens, des agents de planification, des chargés d’affaires…

« Nous voulons des gens qui cherchent de la stabilité »

Figeac Aero recrute en permanence des profils issus de la mécanique, la connaissance de la mécanique industrielle étant souvent le critère de base, et ce dès le Bac. Le groupe recrute aussi des profils ayant une bonne connaissance de la gestion de la production industrielle. « Nous recherchons des personnes qui ont envie de s’investir dans une entreprise dynamique du Lot. Nous sommes dans une optique d’investissement à long terme. Nous voulons des gens qui cherchent de la stabilité », précise un porte-parole du groupe.

Les ressources humaines ciblent des profils ayant une bonne capacité d’adaptation, réactifs, et maîtrisant l’anglais. Le processus de recrutement est classique, à savoir la candidature spontanée, la réponse à une offre diffusée sur son site internet (mis à jour chaque semaine) ou lors d’un salon.
Julie Rimbert

Pour postuler : www.figeac-aero.com

Sur la photo : C’est principalement sur son site de production de Figeac que l’entreprise souhaite intégrer ses nouveaux collaborateurs. Photo Isabelle Chanal DR.