ToulEmploi

Publié le lundi 27 mai 2019 à 18h34min par Ingrid Lemelle

Et vous profitiez du SMAC pour découvrir le Grand Marché à Toulouse ?

La 1re édition du Salon des métiers agroalimentaires et culinaires se déroulera ce lundi 3 juin , au Grand Marché MIN Toulouse Occitanie. L’occasion de rencontrer des recruteurs et de nombreux acteurs de l’emploi et de la formation. Et de découvrir les opportunités d’emploi offertes par le (...)

147 entreprises, 302 producteurs, 3600 acheteurs, 408 millions d’euros de chiffre d’affaires… Le Grand Marché est sans conteste un acteur économique toulousain de premier plan. Un acteur majeur en matière d’emplois également. Il rassemble 1180 emplois directs et offre de nombreux débouchés chaque année. De l’ordre de 400 postes.

Pour accompagner les besoins de ses opérateurs, et les aider à faire face à des difficultés récurrentes de recrutement, le marché d’intérêt national a d’ailleurs signé une convention de partenariat avec Pôle emploi Occitanie. Depuis 2015, ce dernier y déploie l’ensemble de son offre de services « in situ », avec notamment des permanences et un conseiller entreprise dédié, Jean-Louis Cabrol : « Notre offre est adaptée aux particularités du site et aux profils recherchés par les entreprises. Nous organisons beaucoup de réunions d’information collectives pour faire connaître les opportunités et les métiers, souvent ignorés des demandeurs d’emploi, et informer des inconvénients comme des avantages du secteur. » Si la plupart des chauffeurs, des manutentionnaires et des préparateurs de commande (les trois profils les plus recherchés) travaillent ainsi en horaires décalés, cette organisation du temps de travail convient notamment à ceux qui veulent disposer de leurs après-midi. « Le niveau de rémunération est aussi un peu plus élevé qu’ailleurs, et nous accompagnons les candidats qui ont besoin de formations en finançant ou en cofinançant des parcours », souligne Jean-Louis Cabrol. Et c’est peut-être là le principal attrait des entreprises Grand Marché. La chance donnée à tous, à commencer aux jeunes, aux femmes et aux résidents des quartiers prioritaires (trois publics cibles), d’accéder à des métiers porteurs et évolutifs. « Il n’est assez fréquent qu’un contrat saisonnier soit transformé en CDI. »

Des débouchés croissants

Job datings et salons en ligne sont régulièrement organisés afin de faciliter les mises en relation. Ce sera le cas ce lundi 3 juin, de 9h à 13h30, à l’occasion de la première édition du Salon des métiers alimentaires et culinaires (voir l’encadré). « Nous allons organiser environ 300 entretiens et mettre en place un « Bar à offres » dans lequel employeurs et candidats pourront échanger sans rendez-vous préalable. » La manifestation se déroulera en amont de l’un des plus importants pics d’activité que connaissent les entreprises, avec les fêtes de fin d’année.

Un Grand Marché qui promet d’offrir encore de « grandes » possibilités d’emplois au cours des prochaines années. Dès cette année, treize opérateurs supplémentaires vont s’implanter sur le site, dont l’école de Thierry Marx. « Au-delà du besoin en renouvellement, de l’ordre de 10% des effectifs, nous observons que les créations d’emploi augmente sous l’effet de la croissance qu’enregistrent certaines sociétés, mais aussi en lien avec la future zone logistique urbaine de Fondeyre », conclut Jean-Louis Cabrol.
Ingrid Lemelle

Crédit photo : Grand Marché - Vincent Lebrun.

Un salon, trois espaces

Organisé par le GNI, Pôle emploi, Toulouse Business School et le Grand Marché MIN Toulouse Occitanie, avec le soutien de la Région Occitanie et Toulouse Métropole, le Smac proposera :


Une exposition temporaire « Fil food »
De l’agriculteur au restaurateur en passant par les métiers de grossistes, logisticiens, manutentionnaires, commerçants, artisans…, ce lieu permettra aux visiteurs de découvrir concrètement un large panel de savoir-faire, de la fourche à la fourchette. Les exposants seront ainsi présents pour répondre à toutes les questions sur la richesse de leurs métiers.

Un cycle de conférences
Autour de trois conférences, les visiteurs pourront bénéficier de témoignages et de retours d’expérience.
Le salarié de demain, l’entrepreneur du futur et la RSE seront les thématiques abordées par des experts et des chefs d’entreprise présents autour de Gérard Bertrand, grand témoin et de Thierry Marx qui clôturera la matinée.

Un Job dating
Organisé par Pôle emploi et sans inscription préalable, ce rendez-vous est ouvert à tous les candidats qui souhaitent postuler aux métiers des secteurs agroalimentaires et culinaires.

Le 3 juin, de 9h à 13h30, 146 avenue des Etats-Unis à Toulouse.