ToulEmploi

Publié le lundi 3 septembre 2018 à 18h26min par Ingrid Lemelle

En Occitanie, Sopra Steria recrute sur tous les fronts

Conseil, intégration de systèmes, édition de solutions métier, infrastructure management et business process services. Sopra Steria propose l’une des plus large gamme de service du secteur de la transformation numérique. Une entreprise en forte croissance.

La transformation digitale des entreprises étant le cœur de métier du groupe, rien de surprenant à ce que son activité soit en plein essor, et ses perspectives de recrutement très importantes. « Nous allons ouvrir 600 postes en CDI, 150 contrats en alternance et 200 stages cette année, à Toulouse, Rodez et Montpellier », indiquait au printemps dernier Sandrine Epplin, la responsable recrutement de l’entité intégration Sopra Steria Toulouse. Un vaste plan d’embauches abondé quelques semaine plus tard d’une nouvelle annonce : 200 recrutements programmés pour la seule activité SAP à Toulouse ! Autant d’opportunités à saisir au sein du groupe, mais également de ses deux filiales : I2S (spécialisée en cybersécurité et infrastructure management) et Cimpa (spécialisée PLM).

Des opportunités de reconversion

Les postes s’adressent aux débutants, et à des profils plus expérimentés. Quant aux expertises recherchées, elles sont très variées : développeur, architecte fonctionnel et technique, consultant AMOA, ingénieur sécurité, chef de projet, ingénieur Systèmes, delivery manager, analyste programmeur, ingénieur mobile consultant supply chain, ingénieur SAP, expert robotique, team leader… Autant de spécialistes très convoités. Pénuriques également, ce qui conduit Sopra Steria à multiplier les actions. Collaborateurs ambassadeurs dans les écoles et sur les réseaux sociaux, événementiels recrutement, ouverture à des profils plus atypiques… « Nous essayons d’être innovants et créatifs », résume Sandrine Epplin.

Parmi les dernières initiatives du leader européen de la transformation numérique, la création d’une formation en partenariat avec l’IPI à Toulouse. DigiTalents, accessible aux titulaires de Bac +2, permettra à 25 personnes d’intégrer dès septembre un cursus en alternance, pour pouvoir ensuite décrocher un diplôme Bac +5 et un CDI ! « Nous accueillons également beaucoup de personnes en reconversion, des profils scientifiques que nous formons alors en trois ou quatre mois avant de les recruter. » Outre ces opportunités, la responsable recrutement met en avant l’organisation de la société. « Nous ne sommes pas une start-up, mais nous travaillons de plus en plus en mode collaboratif et agile, ce qui est très apprécié par nos jeunes collaborateurs. »
Les candidats sont invités à postuler sur le site ou directement sur LinkedIn.
Ingrid Lemelle

Postulez sur : soprasteria.com

Sur la photo : Sopra Steria va intégrer 600 collaborateurs en CDI, 150 en contrats en alternance et 200 stagiaires cette année, à Toulouse, Rodez et Montpellier. Photo Sopra Steria DR.

4 Commentaires

  • Le 8 septembre à 01:17 , par lalleman

    Bonjour Madame Lemelle,

    Permettez moi de penser que cet article n’est pas vraiment à jour et permettez -moi de vous expliquer ma situation.

    Tout d’abord, je suis à la recherche d’un contrat de professionnalisation pour octobre 2018, afin d’intégrer mon cycle d’ingénieur informatique au CNAM Occitanie.
    J’ai envoyé une candidature de contrat de professionnalisation au groupe Sopra Steria, dont vous parlez dans votre article.
    Madame Lauverjon, chargée de recrutement de la société , m’a indiqué très clairement par mail :
    Je cite, le 6 septembre 2018 : « Je voulais vous indiquer aujourd’hui que nous avons clôturer notre campagne d’alternance à la fin du mois de juillet. Nous ne serons pas en mesure de répondre favorablement à votre candidature ».

    Voilà , votre article a été écrit le lundi 3 septembre 2018, et visiblement la campagne d’alternance est terminée depuis la fin du mois de juillet. Je reste donc un peu étonnée de vos sources de recrutement actuelles.

    En vous remerciant, et respectueusement,
    Zoé lalleman.

    • Le 10 septembre à 10:17, par Ingrid Lemelle

      Bonjour,

      Cet article aborde les besoins du groupe en région Occitanie, à l’échelle de l’année 2018 (besoins qui restent très importants en cette rentrée), ainsi que la façon dont il tend à y répondre. Nous avons, à ce titre, interviewé la responsable des ressources humaines au printemps (ce qui est d’ailleurs précisé dans l’article), Leurs perspectives ont été revues à la hausse depuis, ce qui est également évoqué dans l’article..

      Malheureusement, sur le volet alternance, Sopra Steria, comme de nombreuses entreprises, lance sa campagne de recrutement dès le printemps pour la rentrée suivante. Les opportunités de contrats se font donc beaucoup plus rares en septembre. Toutefois, elles existent…

      Bon courage pour vos démarches.

      La rédaction.

      Signaler ce message

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre à 11:09 , par Black Sofie

    Vous avez un rythme de développement rapide ! Félicitations ! C’est un exploit grandiose ! Et nous avons juste commencé à développer notre projet http://machine-acafe.com/ ! Et ce sera aussi très utile pour la société !

  • Le 19 septembre à 14:19 , par Etienne Falgas

    Attention pour avoir travailler quelques années là-bas et en discutant avec ceux qui y sont restés, il faut savoir ce qui ce cache derrière autant de recrutement : il y a aussi beaucoup de personnes qui partent et des candidats qui refusent les offres car la société propose un salaire plutôt bas quasiment sans évolution et n’est pas respectueuse au quotidien avec ses salariés.

Répondre à cet article