ToulEmploi

Publié le lundi 13 février 2017 à 10h28min par Agnès Fremiot

En Haute-Garonne, le réseau Edenis recrute et forme du personnel médical

Les résidences Edenis recherchent une quarantaine de personnes pour venir renforcer leurs effectifs en 2017. Si le diplôme d’aide-soignant ou d’infirmier est exigé pour rejoindre l’association, les candidats peuvent également bénéficier d’un programme de formation.

En 2017, Edenis va recruter des professionnels de santé qualifiés et diplômés. Cette association gère 19 établissements, et s’impose ainsi comme le plus grand groupe d’Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) en Haute-Garonne. Une trentaine d’aide-soignants, cinq infirmiers, et une dizaine d’agents de service sont recherchés, pour faire face au turn-over régulier et au développement du réseau. « Nous avons l’obligation légale d’embaucher du personnel diplômé », indique Françoise Bruguière la DRH d’Edenis. « Toutefois, nous tenons à travailler en faveur de la mixité des candidats. Nous allons donc nous rapprocher d’agents de service, de personnes en démarche de reconversion ou en situation de handicap, qui ont envie d’évoluer professionnellement. »

L’objectif d’Edenis est d’amener ces candidats vers la qualification, en les préparant aux différents concours, puis en leur finançant une formation d’un an pour les aide-soignants, et de trois ans pour les infirmiers. « Nous captons ainsi des candidats qui ont envie de travailler dans le secteur et nous les fidélisons », reprend Françoise Bruguière. Chaque année, Edenis repère une quinzaine de profils en interne pour les faire évoluer, et en détecte une dizaine par l’intermédiaire de Pôle emploi ou des structures qui accompagnent les personnes en situation de handicap.

Des postes d’encadrement également à pourvoir

Cette évolution professionnelle ne se limite pas aux postes d’aide-soignant ou d’infirmier : le groupe associatif guide aussi les parcours vers l’encadrement. D’ailleurs, quelques postes devraient être ouverts par Edenis à ce niveau également en externe. « Le turn-over est moins fort que pour les autres postes, mais il est toujours présent. »
Au delà du diplôme et de l’expérience, l’association Edenis est également attentive à la personnalité des candidats, à leur intérêt pour le projet associatif et à leur future intégration dans les équipes. Des profils qui aiment travailler avec les personnes âgées sont évidemment requis. « La maison de retraite est un lieu de vie, nous devons tout faire pour le rendre agréable à nos résidents », indique Françoise Bruguière. Une fois recrutées, un tutorat est mis en place pour intégrer les nouvelles recrues dans les établissements.
Pour rejoindre Edenis, des annonces sont postées régulièrement sur le site Internet de l’association..
Agnès Frémiot

Sur la photo : Un intérêt pour les personnes âgées et leurs problématiques est indispensable pour rejoindre le groupe associatif Edenis.