ToulEmploi

Publié le lundi 11 décembre 2017 à 13h30min par Ingrid Lemelle

« Disrupt Campus »

Porté par les trois universités toulousaines, la société Ekito et le Fablab Artilect, le projet Disrupt Campus réunit étudiants de Master et entreprises autour de l’innovation par le numérique. Les formations qui s’y sont associées (en droit, marketing, gestion de projet et création numérique, informatique ou encore sociologie) s’engagent sur un socle de contenus pédagogiques et des modalités de réalisation de projet. Elles délivrent un certificat en plus du diplôme.

« Disrupt Campus permet d’aller au bout de la vision de l’association étroite entre étudiants et entreprises », souligne Franck Silvestre, enseignant en Master Développement logiciel de l’Université Paul Sabatier. L’approche « Label » de délivrance des enseignements s’articule autour d’un espace virtuel de cours en ligne et d’un espace physique porté par une entreprise. Expérimenté via le dispositif Matris depuis 2016, le Disrupt Campus a déjà donné naissance à des projets et services comme le SYL (Save your life), un porte-clefs stockant le dossier médical encrypté du porteur et destiné à être lu par les services d’urgence. Une quinzaine d’entreprises se sont déjà engagées en faveur du dispositif.
V.R.