ToulEmploi

Publié le lundi 26 novembre 2018 à 20h39min par Ingrid Lemelle

Des Creps au top de leur forme en Occitanie

Les Creps de Toulouse et Montpellier figurent parmi les plus importants de France et travaillent en collaboration pour fournir des formations variées et complémentaires. Les deux établissements devraient encore développer l’apprentissage après la création récente du CFA-Sport (...)

La Région Occitanie a annoncé, en septembre dernier, la création du CFA-Sport Occitanie, fusion du CFA Sport intégré au Creps de Toulouse et du CFA Sport Méditerranée, CFA privé hébergé au Creps de Montpellier. Les deux Creps régionaux sont ainsi devenus des Unités de formation des apprentis (UFA) qui regroupent environ 250 des 320 apprentis du CFA.
Au-delà de l’apprentissage, les Creps de Montpellier et de Toulouse demeurent des organismes de formation professionnelle qui accueillent à la fois des personnes sans diplôme, en reconversion ou des demandeurs d’emplois. Depuis l’an dernier, quelques places sont également ouvertes via Parcoursup pour certaines spécialités, sous réserve de prérequis sportifs. À l’issue de leur formation en alternance, pendant douze à dix-huit mois, les étudiants sortent avec un Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) ou un Diplôme d’État (DEJEPS) qui les conduit généralement à la profession d’éducateur sportif. « Nous avons plus de 70% d’insertion professionnelle dès la sortie », estime Pierre Laborie, responsable du département des formations à Montpellier.

Des formations gratuites ?

Au Creps de Toulouse, ce sont environ 1300 étudiants qui intègrent chaque année au choix l’un des 31 BPJEPS, quinze DEJEPS, quatre Brevets d’État d’éducateur sportif (BESS) ou l’une des deux formations montagne. Mais l’établissement a quelques spécificités. « Nous avons mis au point une formation sur deux ans en relation avec l’Université Paul Sabatier de Toulouse », explique Arlette Grèzes, la directrice pédagogique. Les bacheliers y accèdent via Parcoursup et obtiennent un BPJEPS Activité sportive pour tous, ainsi que la 1re année de licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS). » La troisième session du DEJEPS Direction de structure et de projet sportifs, associé à l’Executive Bachelor en Management de Toulouse Business School, va de son côté débuter en janvier 2019.

À Montpellier, le Creps propose 35 diplômes différents lors de 58 sessions de formations, qui débutent entre septembre et novembre ou encore en janvier, selon les activités. Assez orienté vers les métiers de la mer, avec des formations liées au kite-surf, à la voile, à la plongée ou au sauvetage en mer, l’établissement propose également un diplôme de Préparateur physique des athlètes de haut niveau à des professionnels qui souhaitent se spécialiser. « Le Creps de Montpellier abrite aussi depuis une trentaine d’années un Diplôme d’État de Danse pour devenir, au bout de trois ans, professeur de danse », indique Pierre Laborie, responsable du département des formations. Depuis dix ans, grâce à un partenariat, le Club Med recrute par ailleurs des moniteurs de golf, des professeurs de fitness et des maîtres-nageurs au sein du Creps montpelliérain.

Pour les deux Creps, la majorité des formations est prise en charge par les Opca, Pôle emploi ou la Région. « Nous essayons au maximum de faire financer les formations des étudiants », assure Pierre Laborie. « C’est le cas pour 80% d’entre eux à Montpellier. »
Paul Périé

Photo DR.