ToulEmploi

Publié le lundi 4 mars 2019 à 18h49min par Agnès Fremiot

Depuis l’Occitanie, Independence Burger mise sur le premium

Oublié Popeyes Louisana Kitchen ! L’enseigne de restauration rapide s’appelle désormais Independence Burger et va vendre du bœuf. En projet, une ouverture dans le centre de Toulouse et toujours des recrutements.

Il y a un an, un nouvel acteur de la restauration rapide se lançait depuis l’Occitanie à la conquête du marché national. Popeyes Louisana Kitchen, spécialisé dans le poulet, avait implanté son premier restaurant en plein centre de Montpellier, avant d’en ouvrir deux autres dans la région toulousaine, à Roques et Blagnac. En décembre dernier, l’enseigne a décidé d’opérer un virage à 180° et de devenir Independence Burger. Oublié le 100 % poulet, elle se dédie désormais au bœuf.

Un quatrième restaurant va ouvrir sous ce pavillon à Montauban, ce mois-ci, et l’enseigne prévoit d’en installer un autre d’ici à la fin de l’année, dans le centre de Toulouse. L’emplacement serait déjà choisi. Une quarantaine de recrutements sont prévus à la faveur de cette ouverture. « Nous avions dès le départ pour projet de lancer une deuxième marque premium autour du bœuf », explique Loïc Bernard, le dirigeant de Lodarest, la société qui gère les restaurants. « Nous avons choisi de nous positionner stratégiquement en termes de prix entre les géants du marché, Burger King ou Mc Donald’s, et les chaînes comme Five Guys ou Big Fernand, avec une offre fraîche et de viande française à prix raisonnable. » Pour occuper cette place sur le marché, Lodarest a finalement choisi de miser sur ses restaurants déjà établis.

Cinq restaurants d’ici la fin de l’année 2019

La société emploie quatre-vingt-dix personnes dans la région. Chaque restaurant compte en moyenne vingt-cinq salariés, une vingtaine d’équipiers et cinq encadrants. « Celui de Toulouse sera plus important. Nous croyons beaucoup à cette localisation. Toulouse, comme Montpellier, est une ville qui compte beaucoup d’étudiants et de touristes, et fait partie des zones où on consomme le plus de restauration rapide », constate Loïc Bernard.

Pour son recrutement, Lodarest s’appuie sur Pôle emploi et le Programme orientation insertion (POI). Aucune compétence particulière n’est requise pour devenir équipier, sinon l’envie. « Tout le monde est bienvenu chez nous. Nous assurons une formation de quatre semaines pour les préparer à leur métier. » Ils peuvent ensuite espérer progresser dans l’entreprise vers des postes d’assistant manager ou de manager. Pour les fonctions d’encadrement, une première expérience dans la restauration, de préférence rapide, est nécessaire.
Outre Toulouse, Independence Burger devrait s’installer à Perpignan d’ici fin 2019.
Agnès Frémiot

Sur la photo : Les trois Popeyes Louisana Kitchen de la région ont été convertis en Independence Burger à la fin de l’année. Photo : DR