ToulEmploi

Publié le lundi 21 janvier 2019 à 18h44min par Ingrid Lemelle

Décrocherez-vous l’un des 100 postes ouverts par Kangourou Kids le 30 janvier ?

Kangourou Kids, spécialisé dans la garde d’enfants, recrute et organise, pour ce faire, un grand job dating national le 30 janvier. Il y a plus de 1000 postes à pourvoir en France, dont une centaine en Occitanie. Le point avec Patrice Le Ray, responsable des agences de Toulouse Centre et (...)

Kangourou Kids continue à se développer, notamment dans la région. Pouvez-vous nous rappeler les différents types de services que vous proposez aux familles, et où vous êtes implantés en Occitanie ?
Nous avons ouvert deux nouvelles agences l’année dernière, à Albi et Colomiers, ce qui porte nos implantations à une dizaine dans la région, avec celles de Montpellier, Narbonne, Sète, Lunel, Perpignan, Nîmes, Béziers… Quant à nos services, ils relèvent de la garde d’enfants au sens large, c’est-à-dire tout ce qui nécessite l’encadrement d’un adulte pour les accompagner par exemple à l’école ou à leurs activités extrascolaires, les récupérer le soir, les aider à faire leurs devoirs, les garder le temps d’une soirée… Des services de garde à domicile, qui peuvent être partagés entre plusieurs familles.

Vous allez recruter, comme chaque année beaucoup d’intervenants ? Quels sont les profils que vous recherchez ?
Oui, janvier correspond pour nous a une sorte de deuxième rentrée, avec une augmentation des demandes liées à des mutations ou des reprises d’activités. Ce sont donc une centaine de postes qui sont immédiatement ouverts en Occitanie, majoritairement à Toulouse et Motpellier, qui sont deux locomotives bien sûr.
Concernant les profils, nous recherchons des professionnels diplômés pour la garde d’enfants de moins de trois ans, mais aussi des étudiants, des personnes en recherche de compléments de revenus, notamment celles qui évoluent déjà dans le secteur des services à la personne, des retraités ou presque retraités… Le tout, c’est bien sûr d’être disponibles aux horaires durant lesquels se concentre l’essentiel des besoins (le matin et le soir surtout), d’être vraiment motivés et, pour certaines agences, d’être véhiculés. Ensuite, nous nous focalisons sur le savoir-être et le bon sens des candidats.

Quels types de contrats leur proposez-vous ?
Tous les postes sont proposés en CD2I (Contrat à durée indéterminée intermittent). Leur durée varie en fonction des disponibilités de chacun, entre 6 et 12 heures par semaine pour une grande partie de nos collaborateurs, mais jusqu’à 25 heures pour certains. Notre objectif, c’est de toute façon de fidéliser nos salariés en leur proposant un contrat stable, un nombre d’heures cohérent avec leurs attentes, et des actions de formation qui leur permettent de monter en compétences.

Vous organisez, ce mercredi 30 janvier, un grand job dating national, comment cela va-t-il se passer concrètement ?
Le concept est simple, tout candidat est invité à pousser la porte de l’une de nos agences, entre 14h et 18h. Nos équipes seront à leur disposition pour les renseigner sur nos activités et nos opportunités, et échanger sur leurs motivations, expériences et envies. Il s’agira d’une première prise de contact, dans un contexte plus détendu que lors d’un entretien classique, qui pourra ensuite donner lieu à un autre rendez-vous en vue de finaliser les embauches.

Vos besoins vont rester soutenus toute l’année, que conseillez-vous aux personnes qui voudraient vous rejoindre plus tard ?
En plus de la centaine de postes immédiatement disponibles, nous allons en effet probablement en ouvrir environ 500 à la rentrée de septembre 2019, dont une quarantaine qui mèneront à l’obtention du CAP Petite enfance, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d’une Validation des acquis de l’expérience (VAE). Sur ces postes, notre sélection des candidats va d’ailleurs débuter plus tôt que d’habitude. A partir de février.
Nous conseillons dans tous les cas aux personnes intéressées de nous contacter directement, par téléphone ou en se présentant dans l’une de nos agences. Ces rencontres directes sont souvent plus efficaces et pertinentes que les candidatures reçues par mail ou Internet.
Propos recueillis par Ingrid Lemelle

Photo Kangourou Kids DR.