ToulEmploi

Publié le lundi 17 juillet 2017 à 18h54min par Ingrid Lemelle

Continental Automotive recrute pour sa nouvelle filiale à Toulouse

Article diffusé le 15 mai 2017

550. C’est le nombre de postes qui seront créés par Continental Automotive, à Toulouse, Boussens et Foix. Un plan d’embauche boosté par la création de sa filiale spécialisée dans les systèmes pour voitures connectées, laquelle générera 150 emplois dès cette année.

Continental Automotive France vient d’officialiser l’installation de sa filiale spécialisée dans les systèmes pour voitures connectées, à Toulouse. Un projet qui prévoit un investissement de plusieurs centaines de millions d’euros et la création d’au moins 150 emplois dès cette année. 300 à 400 de plus d’ici à 2019 !

Des CDI et des contrats en alternance

La nouvelle entité conduira notamment le projet « eHorizon-Continental », dont l’objectif est de connecter les véhicules avec le monde extérieur. Une petite révolution qui sera confiée à des équipes d’experts Big Data, Data scientists, ingénieurs logiciels embarqués, spécialistes de la collecte et du traitement des informations des véhicules collectifs ou individuels… « Des ingénieurs principalement, mais pas uniquement expérimentés, notre objectif étant que la pyramide des âges des effectifs de cette nouvelle filiale soit d’emblée cohérente », indique Vincent de Corbier, directeur des ressources humaines. Des postes que Continental Digital Services France ouvrira en CDI.

L’équipementier, qui totalise trois sites en Occitanie, va également recruter massivement en 2017 pour ses usines et son centre de recherche et développement. « Entre 250 et 300 personnes en CDI pour l’ensemble de nos implantations à Boussens, Foix et Toulouse, dont la moitié pour nos activités de R&D. » Ingénieurs et techniciens électroniques, architectes systèmes, techniciens maintenance et électronique, spécialistes des achats, des RH… de nombreux profils sont recherchés. Mais ce sont principalement les élèves ingénieurs qui bénéficieront des 100 à 150 contrats en alternance que le groupe va ouvrir à la rentrée.

Le Bac +5 n’est pourtant pas indispensable pour intégrer Continental Automotive. « Nous prônons très fortement la diversité, que ce soit en matière de formations, d’âge ou de sexe », déclare Vincent de Corbier. « Nous aimerions par exemple accueillir davantage de femmes. Mais ce qui nous importe avant tout, c’est la curiosité et l’envie d’apprendre en permanence. C’est indispensable dans nos métiers qui évoluent très vite ! » Une expérience à l’international peut également faire la différence. « Nous continuons, à ce titre, à développer le Volontariat international en entreprise (VIE) », informe le DRH.
Ingrid Lemelle

Postulez sur www.continental-corporation.com

Sur la photo : "Nous aimerions accueillir davantage de femmes", souligne Vincent de Corbier, le directeur des ressources humaines. Photo Continental DR.