ToulEmploi

Publié le dimanche 23 novembre 2014 à 10h42min par Agnès Fremiot

Comment Action Femmes 31 vient-elle en aide aux femmes en recherche d’emploi ?

L’association Action Femmes 31 vient de lancer un module de e-learning pour compléter son panel d’accompagnements destinés au retour à l’emploi des femmes de plus de 45 ans. Michèle Tisseyre, la secrétaire générale de l’association, nous présente ces actions.

Michèle Tisseyre, pourriez-vous nous présenter Action Femmes 31 ?
Il s’agit d’une association créée en décembre 2011, dont l’objectif est le retour à l’emploi des femmes de plus de 45 ans dans la région Midi-Pyrénées. Elle compte seize bénévoles, des professionnelles disposant d’une formation dans les ressources humaines ou ayant eu des responsabilités de ce type en entreprise.

Quelles sont vos actions ?
Nous proposons aux femmes un parcours personnalisé gratuit de retour à l’emploi ou de création d’activité. L’objectif est de les aider à retrouver confiance en elles après l’interruption de leur activité. Nous les accompagnons dans la redécouverte de leurs talents, leurs aptitudes et leurs compétences.

Quelles formes prennent ces actions ?
Les femmes qui viennent à nous ont été mises en contact grâce au réseau ou à notre site Web. Nous les convions à une première réunion d’information collective de prise de contact, organisée toutes les six semaines en moyenne. En fonction de leur intérêt, elle confirme leur adhésion sur le site, et sont ensuite suivies par un consultant. Elles peuvent coupler leur accompagnement individuel avec des ateliers de dynamisation ou des ateliers thématiques.

Combien de femmes accompagnez-vous en moyenne ?
Depuis notre création en 2012, nous en avons suivi une centaine. La durée moyenne d’accompagnement est de six mois, pour un taux de 70% de retour à l’emploi ou de création d’activité.

Vous avez mis en place le 20 novembre dernier, un outil de e-learning. De quoi s’agit-il ?
Nous considérons que le travail à distance est un atout pour les femmes qui n’ont pas forcément la possibilité de se déplacer. Voilà pourquoi nous avons développé une plateforme de formation à distance professionnelle en ligne, accessible 24h/24 via internet. Les candidates peuvent y travailler et bénéficier d’un accompagnement renforcé, individualisé et de grande proximité. La plateforme suit le programme de reprise de confiance en soi et veut apporter un service en plus afin d’accélérer leur processus de reclassement grâce à des tutoriels, des interviews, des questionnements, la préparation des entretiens individuels et des ateliers ou des conseils et des préparations thématiques.
Propos recueillis par Agnès Frémiot

Sur la photo (de gauche à droite) : Patrick Arnal (Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées) Véronique Papaïx (Banque Populaire Occitane), Françoise Baraquin (présidente d’Action Femmes 31) et Michèle Tisseyre (secrétaire générale d’Action Femmes 31), à l’occasion du lancement de la plateforme pédagogique et de la remise du trophée de la Fondation d’entreprise de la Banque Populaire Occitane.