ToulEmploi

Publié le lundi 4 mars 2019 à 17h06min par Ingrid Lemelle

Comment l’Insa Toulouse élargit-il ses horizons ?

A quelques jours de la clôture des candidatures à l’Institut national des sciences appliquées de Toulouse (le 14 mars prochain), retour sur les dernières actualités d’une école d’ingénieur reconnue pour son excellence pédagogique. Ses diplômés mettraient d’ailleurs 1,4 mois pour trouver leur premier (...)

Le Big Data s’invite à l’Institut national des sciences appliquées de Toulouse. Pour répondre aux besoins grandissants de traitement des données, il vient en effet de créer un Mastère spécialisé Valorisation des données massives, en association avec l’École nationale supérieure d’électrotechnique, d’électronique, d’informatique, d’hydraulique et des télécommunications (Enseeiht). Objectif de ce cursus : « Former des professionnels ayant à la fois des compétences pointues en informatique, en optimisation et en science des données. »

Plus d’élève issus de Bac techno

Dans un tout autre registre, l’Insa a lancé Eng’Insa à destination des étudiants anglophones et bilingues. Un programme original, pluridisciplinaire mais exigeant, mêlant études scientifiques de haut niveau et formation au leadership afin de faire émerger des ingénieurs cadres ou dirigeants en contexte international. « Le contenu de la formation et les modes d’apprentissage (petits groupes, apprentissages mixtes et par projets, etc.) ont été conçus de façon à permettre aux élèves-ingénieurs de gérer des situations complexes, de mener des équipes et d’initier des actions et des projets originaux en contexte interculturel international », précise l’Insa.

À noter enfin que l’institut continue d’élargir ses critères d’admission et ses filières thématiques. A la rentrée dernière, il a doublé sa capacité d’accueil des élèves titulaires d’un Baccalauréat technologique STI2D et a ouvert son recrutement à ceux ayant choisi l’option Sciences du numérique.
Il vient par ailleurs d’ouvrir un cursus théâtre-études (dans la continuité des filières sport, musique et danse) pour favoriser les étudiants désireux de combiner leur formation avec un engagement culturel intensif.
Thomas Gourdin

8910 euros le MS

Photo : Amphi INSA © Credit photo Université de Toulouse.