ToulEmploi

Publié le lundi 29 octobre 2018 à 17h58min par Ingrid Lemelle

Comment Supplay parvient-il à gagner du terrain en Occitanie ?

Filiale de ManpowerGroup, Supplay fête cette année ses 50 ans. Et ses 10 ans dans le sud de la France, la première agence ayant été ouverte à Toulouse. L’entreprise en compte aujourd’hui huit en Occitanie, où elle entend encore se développer. Interview de la directrice régionale Aquitaine Midi, Catherine (...)

Catherine Jouin, vous êtes la directrice régionale Aquitaine Midi de Supplay, combien d’agences compte votre périmètre ?
Quinze agences, dont huit en région Occitanie, la première ayant été créée à Toulouse il y a dix ans, notre berceau historique. Nous nous sommes ensuite développés dans l’agglomération, puis dans d’autres villes, telle que Montpellier il y a un an et demi. Pour être au plus proche de nos clients et de leurs besoins spécifiques, nous avons spécialisé nos agences, orientées aéronautique par exemple à Blagnac, logistique à Montauban, industrie généraliste, BTP… Et à Montpellier, où nous restons en phase de conquête, nous avons deux pôles d’expertises : le BTP environnement, et l’industrie, la logistique et les métiers tertiaires.

L’intérim est actuellement un marché porteur, quelles sont les grandes tendances en région ?
C’est vrai, et ça l’est tout particulièrement dans l’industrie, la logistique et le BTP, secteurs dans lesquels nous sommes confrontés à une importante pénurie de candidats sur certains métiers. Les tensions sont plus globalement croissantes avec l’évolution des besoins des clients, eux-même de plus en plus pointus. Mais grâce à notre offre de services élargie, nous parvenons à mettre en adéquation l’offre et la demande, en nous appuyant notamment sur l’ingénierie de formation de notre société. Lorsque la contribution formation des entreprises de plus de 10 salariés est fixée à 1% de leur masse salariale, dans les entreprises de travail temporaire, on dépasse les 2.65%. Et chez Supplay, cela a représenté, au national, un investissement de 17 millions d’euros en 2017, pour quelque 4500 collaborateurs formés.
Cette politique nous permet d’apporter la compétence manquante mais néanmoins nécessaire à une mission, via un cursus court, mais aussi d’intégrer des intérimaires dans des parcours plus longs. Ils préparent alors, en alternance, un Certificat de qualification professionnelle ou un diplôme.

La formation serait donc la « clé » ? Tous vos intérimaires peuvent-il en bénéficier ?
La clé, c’est le savoir-être. Dès l’instant où un intérimaire a le savoir-être correspondant aux attentes de l’entreprise, oui, nous pouvons l’accompagner et lui permettre de développer ses compétences. C’est devenu une nécessité pour de nombreuses personnes, ne serait-ce qu’en matière de digital. Et Supplay a mis au point un outil de détection du savoir-être unique, qui nous permet de détecter qu’un candidat a les qualités requises pour qu’on investisse dans sa formation. D’ailleurs, je tiens à souligner que l’humain est au cœur de notre métier. Supplay est porteur de valeurs, dont témoigne d’ailleurs notre politique RSE, évalué « exemplaire » en 2015 et de nouveau cette année par l’Afnor. Ses valeurs se retrouvent dans nos relations clients, comme dans celles que nous avons avec nos intérimaires.

Quels sont vos projets en Occitanie ?
A court terme, nous allons entrer dans la « pic saison » qui va se traduire par un besoin très important des acteurs du e-commerce.
Concernant Supplay, nous allons continuer à nous développer. Nous avons plusieurs projets de création d’agences qui devraient voir le jour en 2019, ce qui va entraîner aussi des créations d’emploi. Nous favoriserons la mobilité interne, mais nous allons aussi être amenés à recruter, notamment en alternance dans les fonctions RH et management commercial. Car nous formons aussi pour notre entreprise, environ la moitié de nos alternants restant ensuite en CDI.
Propos recueillis par Ingrid Lemelle

Sur la photo : Catherine Jouin, directrice régionale Aquitaine Midi de Supplay. DR.

2 Commentaires

Répondre à cet article