ToulEmploi

Publié le lundi 16 septembre 2019 à 19h28min par Ingrid Lemelle

Chaussez-vos baskets, le Markethon de l’emploi va bientôt démarrer !

Ils seront de nouveau plusieurs centaines à prendre prochainement le départ du Markethon de l’emploi. A l’arrivée, quelque 2000 offres d’emploi, et une expérience collective valorisante. Ça vous dit ?

Originale, positive, solidaire… l’opération a de quoi séduire. Depuis sa création, en 1992, elle n’a d’ailleurs eu de cesse de gagner du terrain. Et de faire de plus en plus d’adeptes ! Lancée dans l’ex-région Languedoc-Roussillon, par le Comité pour le développement de l’économie régionale (Coder), le Markethon de l’emploi fédère aujourd’hui plus d’une centaine de partenaires sur l’ensemble de l’Occitanie. Tous œuvrent à l’organisation de cette manifestation qui consiste à proposer aux demandeurs d’emploi de partir, le temps d’une journée, prospecter des entreprises en équipe, en quête de… postes ! Résultats ; 821 participants en 2018, 7465 entreprises visitées et 1622 propositions d’emploi confiées.

L’édition 2019 se déroulera le 26 septembre prochain, dans plus d’une vingtaine de villes. « C’est un peu plus tôt que les années précédentes, car la météo avait été peu clémente ces dernières années, aussi, nous nous attendons à réunir plus de Markethoniens cette année, et potentiellement plus d’offres », indique Marion Plessiez, conseillère à l’agence Pôle emploi de Montpellier Castelnau. Sur la base du volontariat, les candidats seront donc réunis par groupe de trois à quatre personnes, et se verront attribuer une zone de prospection. « Certaines entreprises sont prévenues de leur visite, d’autres pas, mais la démarche est globalement très appréciée. D’ailleurs, certaines nous contactent pour s’assurer qu’elles seront bien prospectées cette année ! »

« Tout le monde ressort gagnant ! »

Du côté des demandeurs d’emploi aussi, l’enthousiasme est réel. « Leurs motivations peuvent être très différentes : palier le manque de confiance en soi, l’absence de réseau, accéder ainsi au marché caché, s’entraîner à la prise de parole… Le Markethon permet tout cela et, surtout, contrairement à ce que son nom évoque, il ne s’agit en aucun cas d’une course dans laquelle les participants seraient concurrents. C’est même tout l’inverse ! Chacun peut y participer, quels que soient son âge, sa qualification, le type de poste recherché… Et grâce à l’effet de groupe, tout le monde ressort gagnant ! », insiste Marion Plessiez.

A l’issue de la journée, les informations recueillies sont compilées. « Et elles sont réservées aux seuls Markethoniens pendant plusieurs semaines », souligne Alexandre Clavel. Le directeur de l’agence Pôle emploi de Villefranche de Lauragais, l’un des partenaires de la manifestation portée localement par la Communauté de communes Terres du Lauragais, précise également que les participants sont également accompagnés en amont. « Tous les partenaires mettent du personnel à disposition pour les informer (trois ateliers sont programmés le mardi 17 septembre à Villefranche, Camaran et Nailloux), les coacher, les aider à identifier les entreprises, à organiser le co-voiturage… Nous organiserons, à ce titre, une journée de préparation le 24 septembre. »

Pour savoir si un Markethon se déroulera cette année près de chez eux, en savoir plus et s’inscrire, les personnes intéressées sont invitées à se rapprocher de leur conseiller Pôle emploi ou à contacter le Codir.
Ingrid Lemelle

Photo DR.