ToulEmploi

Publié le lundi 24 septembre 2018 à 19h09min par Ingrid Lemelle

Canet-en-Roussillon : recrutements en vue pour Catana Group

155 recrutements programmés dans les trois ans, dont soixante à Canet-en-Roussillon. Le spécialiste de la fabrication de catamarans a triplé ses ventes ces dernières années, et entend bien continuer !

Tous les voyants sont au vert pour Catana Group, 4e sur le marché mondial de la construction de catamarans. L’industriel, dont le siège social est implanté à Canet-en-Roussillon, enregistre une forte croissance depuis 2014. « À cette date, nous avons lancé une nouvelle marque de catamaran et triplé depuis nos ventes de bateaux neufs », indique David Etien, le directeur financier du groupe. « À Canet, où nous fabriquons la moitié de notre production, nous avons déjà créé 50 emplois. » Et la dynamique se poursuit, puisque « 155 recrutements sont programmés dans les trois prochaines années, dont 60 à Canet, où nous en prévoyons 25 dès cette année ».

Des projets d’extension

Face à cette envolée de la production, le groupe manque avant tout d’opérateurs composites et de montage technique (accastillage), de plombiers, d’électriciens, de menuisiers, et plus difficiles à trouver, de modeleurs (spécialistes du ponçage de haute précision). Pour cette dernière spécialité, le groupe a d’ailleurs lancé une session de formation en interne. Catana Group recherche par ailleurs quelques ingénieurs en bureaux d’études et méthodes industrielles.

Le groupe dispose aussi d’un site en Charente-Maritime et en Tunisie, par l’intermédiaire de sa filiale tunisienne (Haco), dont il détient 30% du capital. Mais c’est plutôt du côté de Canet-en-Roussillon que Catana envisage l’avenir. L’industriel a déjà engagé des discussions avec les collectivités (Région et agglomération) pour réaliser une extension de son site, avec la construction de deux bâtiments supplémentaires de 2000 à 3000 m2.
Béatrice Girard

Contact : daniel.jaulin@catanagroup.com

Sur la photo : Catana Group s’est imposé parmi les leaders mondiaux du marché des multicoques de croisière. DR.

7 Commentaires

Répondre à cet article