ToulEmploi

Publié le lundi 20 novembre 2017 à 16h48min par Agnès Fremiot

Occitanie : CGI lance une formation gratuite et rémunérée pour ses salariés de demain

En septembre dernier, l’entreprise de services numériques CGI a lancé U’Dev, sa propre école de développeurs, pour former ses salariés de demain. Ce cursus entièrement gratuit permettra aux élèves de décrocher un CDI, une fois diplômés.

L’entreprise de services numériques CGI vient d’inaugurer sa propre école de développeurs, U’Dev. C’est la première entreprise du secteur à se lancer dans une telle démarche. Six campus de trente élèves ont ainsi vu le jour à Bordeaux, Lyon, Lille, Paris, Clermont-Ferrand et Toulouse. Et à l’issue de leur cursus, la société recrutera les diplômés en CDI ! « Nous avons souhaité créer cette formation car malgré la situation actuelle du marché du travail, le secteur du numérique peine à recruter », souligne Laurent Gérin, le vice-président région Grand Sud de CGI. « Nous manquons de formations, encore plus pour les profils techniques, pour lesquels le nombre d’écoles est insuffisant. »

Ce programme a été conçu en partenariat avec l’IPI, l’école d’informatique du groupe IGS, qui se chargera de la partie académique. Les élèves formés en alternance feront leurs armes chez CGI. « Nous avons choisi des profils très variés, de 18 à 46 ans, avec un niveau Bac minimum. Des personnes qui ont plusieurs années de formation derrière eux ou un métier, et qui ont choisi de se reconvertir. Ce que nous recherchons avant tout dans notre société, ce sont des têtes bien faites. » Les recruteurs sont également attentifs à l’humain et donc aux capacités de travail en équipe des candidats. Un soupçon de logique est également recommandé. « Dans nos processus de sélection, nous avons un entretien, pour le savoir-être, et des tests techniques pour vérifier le savoir-faire. » Seul bémol, la promotion de trente élèves ne compte que quatre femmes, ce que regrette Laurent Gérin. « Le taux de féminisation du secteur du numérique reste faible, de l’ordre de 28%, mais dès la prochaine promotion, je souhaiterais que nous arrivions à la parité. Nous avons déjà réussi à avoir une diversité d’âge et à compter des personnes en situation de handicap. »

Objectif parité pour la prochaine promotion en 2018

Les futurs diplômés se destinent à devenir développeur logiciels, concepteur développeur d’applications, analyste, ou consultant nouvelles technologie. Après une préparation opérationnelle à l’emploi, pour se familiariser à la culture numérique, les étudiants vont progressivement grimper les échelons, afin de viser d’abord le titre de Technicien supérieur en technologies numériques, puis atteindre celui de Concepteur développeur informatique de niveau Bac+3. En plus de l’apprentissage de leur cœur de métier, ils vont bénéficier d’une formation centrée sur les domaines de compétences des centres d’expertises de CGI : la finance, le commerce et les services aux consommateurs, la supply chain, l’aéronautique, l’assurance, la santé, l’industrie et les services publics. « Je rappelle que nous proposons une formation gratuite et rémunérée avec la garantie d’un CDI », martèle Laurent Gérin. « A condition bien évidemment d’avoir été assidus et de s’être bien conduits pendant la formation. » Les recrutements pour la prochaine promotion, qui commencera en septembre 2018 devraient démarrer dès janvier. Et les filles sont très demandées !
Agnès Frémiot

Sur la photo : L’école U’Dev, qui ambitionne d’être prochainement labellisée Grande école du numérique, est installée sur le campus du groupe IGS à Blagnac. Photo DR.

En marge de l’école, en 2018, CGI prévoit de recruter 150 à 200 personnes à Toulouse, et plus de 200 personnes dans la région Occitanie. Il s’agira à parts égales de débutants sortis d’écoles et de profils expérimentés. Soixante apprentis sont également recherchés.