ToulEmploi

Publié le lundi 15 juin 2015 à 12h53min par Ingrid Lemelle

« Bore out »

L’ennui au travail toucherait 32% des salariés européens. Selon une étude Steptone, réalisée en 2008 auprès de 11.238 personnes venant de 7 pays européens, un tiers des sondés ont indiqué passer au moins deux heures, si ce n’est toute la journée, à ne rien faire…

Moins connu que le « burn out », le phénomène de « bore out » aurait pourtant un impact tout aussi dramatique pour ses victimes, qui présentent parfois des pathologies mentales et physiques (dépression, perte d’estime de soi, maladies cardio-vasculaires….).

Un syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui d’autant plus difficile à gérer qu’il est caché. Les salariés concernés se sentent en effet souvent honteux et coupables, et se terrent donc dans le silence, parfois jusqu’à l’explosion.

1 Commentaire

  • Le 16 juin 2015 à 14:29 , par lot

    Bjr je ne connaissais pas ce terme mais c est celui ci le véritable souci car le burn pût vs êtes. Très occupé trop occupé donc c est de la fatigue ou surmenage l autre cela vs détruit de l intérieur et c est invisible et en cela ns pourrons le traiter je pense au. Jeunes sans quid mis la pr l occuper également les mises au placard. Les trop qualifies pas a leur poste les malheureux du je unième. Etc etc. B après midi

Répondre à cet article