ToulEmploi

Publié le lundi 7 août 2017 à 10h49min par Agnès Fremiot

Avez-vous le profil pour cultiver votre talent chez Irrijardin ?

Article diffusé le 27 février 2017

Irrijardin va recruter une cinquantaine de personnes en Occitanie, en 2017, pour son pic d’activité saisonnière. Ces profils pourront être amenés à intégrer durablement l’entreprise. Sophie Gucciardi, la DRH de la société, nous en dit plus sur ses attentes.

Sophie Gucciardi, pourriez-vous nous représenter votre enseigne et nous indiquer combien de personnes vous allez recruter cette année ?
Irrijardin se spécialise dans l’équipement pour la piscine, le spa et l’arrosage de jardin. Nous comptons cent magasins en France, dont une dizaine dans la région Occitanie. Nous avons plus de 350 salariés, et nous réalisons un chiffre d’affaires de 70 millions d’euros par an. En 2017, nous allons recruter une cinquantaine de personnes en Occitanie. Nous recherchons principalement des saisonniers pour venir renforcer nos effectifs durant notre pic d’activité annuel, qui démarrera dès le mois de mars. Certains magasins vont aller jusqu’à doubler leur effectif durant cette période.

Quels sont les profils recherchés ?
Irrijardin va notamment recruter une quinzaine de manutentionnaires polyvalents pour la base logistique de Toulouse. Un permis Caces 1-3-5 est requis pour ces postes. Des assistantes commerciales pour les fonctions support au siège, des techniciens SAV, et des techniciens préparation Spa sont également recherchés. Dans l’idéal, ces derniers doivent pouvoir justifier d’un Bac pro Électrotechnique et d’une expérience dans électricité ou la plomberie. Pour les vendeurs, nous privilégions les profils issus de la grande distribution spécialisée, idéalement venus d’enseigne du bricolage. Un Bac +2, notamment un BTS Muc, peut être un plus dans la perspective d’une évolution professionnelle.

S’agit-il uniquement de postes saisonniers ?
Nous affichons une croissance de dix points chaque année. Nous allons donc conserver certains de ces profils, vendeurs ou manutentionnaires, hors saison. Ces expériences sont la clé vers un emploi durable. Nous sommes attentifs à l’adéquation entre la personne et l’entreprise. Il est plus facile d’acquérir du savoir-faire que du savoir-être. Nos salariés ont des possibilités d’évolution interne et peuvent même peut-être devenir un jour nos futurs franchisés.

Justement, quelles sont les possibilités de formation offertes par Irrijardin ?
Une formation de quinze jours est proposée aux nouveaux vendeurs, dès leur entrée dans l’entreprise, afin de les initier aux produits et aux méthodes de vente de l’enseigne. Pour les manutentionnaires, un système de tutorat a été mis en place depuis cette année. Comme nous sommes agréés centre de formation, nous proposons à nos collaborateurs de renforcer régulièrement leurs compétences, que ce soit dans le cadre de notre activité, avec notamment des cursus dédiés au management pour nos directeurs de magasin, comme hors cadre. Nous avons ainsi mis en place cette année des cours d’anglais.

Quels sont vos arguments pour attirer les talents ?
Nous mettons en avant son esprit start-up et notre désir d’innovation. Nous restons une petite entreprise familiale, mais nous savons aussi innover et nous démarquer pour attirer les jeunes.
Propos recueillis par Agnès Frémiot

Pour postuler, rendez-vous sur la plateforme de recrutement d’Irrijardin.

Sur la photo, Sophie Gucciardi, la DRH d’Irrijardin.