ToulEmploi

Publié le dimanche 7 septembre 2014 à 11h31min par Agnès Fremiot

Artisanat : l’URMA Midi-Pyrénées forme les futurs chefs d’entreprise

L’Université régionale des métiers de l’artisanat (URMA) propose aux futurs chefs d’entreprise de s’initier à l’aspect technique de leur métier tout en acquérant des compétences en gestion. La 2e promotion de cette nouvelle Licence professionnelle fera sa rentrée en octobre.

Afin de former des gestionnaires d’entreprises pérennes, la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat (CRMA) Midi-Pyrénées a mis en place depuis un an la Licence professionnelle management et développement durable des petites et moyennes organisations. Ce cursus, porté par l’Université régionale des métiers de l’artisanat (URMA) et le centre universitaire Jean-François Champollion d’Albi, s’adresse aux étudiants et aux demandeurs d’emploi ayant un projet de reprise ou de création. Il répond à deux objectifs principaux : orienter les jeunes vers la création d’entreprise, en leur permettant d’avoir toutes les cartes en main pour réussir leur projet, mais aussi amener les métiers de l’artisanat à tous les niveaux de formation, du CAP à la Licence.

« Il s’agit concrètement d’une formation bidisciplinaire qui associe l’apprentissage d’un métier artisanal et celui de dirigeant d’entreprise, avec des modules dédiés au management, à la gestion des ressources humaines, au marketing ou à la communication. Elle peut également permettre de devenir un salarié avec des compétences techniques et organisationnelles poussées », détaille Thibault Laporte, directeur régional de la formation à la CRMA Midi-Pyrénées.

Une licence ouverte à tous les métiers de l’artisanat

Cette Licence professionnelle est ouverte à l’ensemble des métiers du bâtiment, de la restauration, de la production et des services, et du bois. Elle s’adresse aux Bac +2, qui sont dispensés des aspects généraux du CAP (histoire, français, mathématiques…) et peuvent ainsi se consacrer à l’apprentissage de la partie technique de leur profession. Elle s’échelonne sur quatorze mois, dont sept semaines de formation technique qui peuvent être suivies dans l’une des huit antennes départementales de l’URMA, généralement la plus proche du lieu d’apprentissage des étudiants. Quant aux quatorze semaines de cours théoriques, elles ont lieu à Albi. « Nous avons des possibilités d’hébergement sur place, mais souvent, les étudiants s’organisent entre eux pour partager leurs appartements ou covoiturer. »

La Licence comptera à terme 24 places. En octobre, la seconde promotion fera sa rentrée, et il reste quelques places disponibles… « Cette formation nous paraît particulièrement pertinente car elle s’étend dans le temps, ce qui permet de conforter les apprentissages », conclut Thibault Laporte.
Agnès Frémiot

Sur la photo : Les étudiants alternent enseignement pratique dans l’une des huit antennes de l’URMA et enseignement théorique à Albi. Photo Minerva Studio - Fotolia.